Accueil / Viticulture / Weenat prévoit le stress hydrique ou le gel dans la vigne jusqu’en 2050
Weenat prévoit le stress hydrique ou le gel dans la vigne jusqu’en 2050
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Changement climatique
Weenat prévoit le stress hydrique ou le gel dans la vigne jusqu’en 2050

Après deux ans de R&D, le spécialiste des solutions de météo connecté a réussi à générer des scénarios climatiques pour les années 2030, 2040 et 2050 avec une résolution journalière au km², à l’échelle d’un domaine, voire une parcelle.
Par Marion Bazireau Le 24 novembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Weenat prévoit le stress hydrique ou le gel dans la vigne jusqu’en 2050
Weenat présentera son nouveau service aux viticulteurs lors du Vinitech à Bordeaux. - crédit photo : DR
«

Dans son scénario le plus pessimiste, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit une hausse des températures de +5,1°C d’ici 2100. Pour l’agriculture, cela change tout. Dans 10 ans, les cultures ne seront pas les mêmes. Les outils non plus. Il va falloir s’adapter » alerte Emmanuel Buisson, docteur en physique de l’atmosphère et directeur recherche et innovation chez Weenat.

Pour aider les filières agricoles à évaluer l’impact du dérèglement climatique sur les exploitations et les guider dans leur stratégie culturale et leurs investissements matériels, la société spécialiste des solutions de météo connectée et d’agronomie de précision lance un service de projections.

Après 2 ans de R&D, Weenat a réussi à générer des scénarios climatiques pour les années 2030, 2040 et 2050 avec une résolution journalière au km², à l’échelle d’un domaine, voire une parcelle. « En 2021, le gel a détruit des milliers d’hectares. En 2022, une sécheresse historique a impacté la qualité des récoltes. Et la situation risque de s'aggraver au cours des prochaines années, avec des épisodes climatiques extrêmes qui vont devenir plus fréquents et plus intenses » prévient Emmanuel Buisson, sachant que dans son dernier rapport, le GIEC indique qu’une canicule qui avait 1 chance sur 50 d’arriver avant l’ère industrielle aura ainsi 9 fois plus de chances de se produire à +1,5 °C de réchauffement, et 14 fois plus à +2 °C.

Avec son équipe, le scientifique a analysé 10 ans de données météo sur environ 1,8 million de points en France. Les Projections Agroclimatiques Weenat pour l’année 2030 sont calculées jour par jour et portent sur 15 paramètres météorologiques (pluie, température, hygrométrie, vent, évapotranspiration potentielle…), permettant de suivre l’évolution de plus de 100 indicateurs agronomiques, comme le risque de stress hydrique, les sommes thermiques, ou encore le nombre de jours de gel.

Simulation des dates de débourrement

Au vignoble, Weenat est par exemple capable de simuler l’impact du dérèglement climatique sur les dates de débourrement des vignes en 2030. Plus ces dates seront précoces, plus le risque de dégâts dus au gel sera élevé.

En grandes cultures, l’entreprise sait estimer la probabilité qu'un épisode de stress hydrique survienne durant la phase de montaison sur le blé tendre. « Pour cela, nous simulons l’évolution des températures journalières à l’échelle d’un territoire en 2030. Puis nous calculons les sommes thermiques, ce qui nous permet de connaître les dates de montaison de la culture. Enfin, en recoupant ces informations avec nos projections sur les cumuls de pluie, nous pouvons déterminer que le risque de stress hydrique va passer de 1 année sur 8 actuellement, à 1 année sur 4 en 2030, et 1 année sur 2 en 2050 sur ce territoire » illustre encore Maxime Zahedi, ingénieur agronome chez Weenat.

Ces informations doivent permettre aux agriculteurs de décider en connaissance de cause de continuer à produire du blé tendre, en investissant dans du matériel d’irrigation, ou d’opter pour une autre culture.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé