Accueil / Viticulture / Énièmes dégâts de grêle dans les vignobles
Énièmes dégâts de grêle dans les vignobles
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Saint-Pourçain et Saône-et-Loire
Énièmes dégâts de grêle dans les vignobles

De nombreux départements de l’Est étaient en alerte ce 21 juin. Les vignobles du Beaujolais, du Jura, et de Savoie sont passés au travers de la grêle. Des dégâts sont en revanche signalés à Saint-Pourçain et dans le Mâconnais.
Par Marion Bazireau Le 22 juin 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Énièmes dégâts de grêle dans les vignobles
Plus de peur que de mal ce 21 juin, dans les vignobles de l'Est de la France. - crédit photo : Pinterest
L

es pompiers de l’Allier et de Saône-et-Loire n’ont pas fêté la musique. Ce 21 juin, à partir de 17 heures, ils ont dû intervenir à des centaines de reprises pour limiter les dégâts matériels occasionnés par de violents orages de grêle.

Dans l’Allier, la tempête a été particulièrement virulente entre Moulins et Chassenard. Un peu plus au Sud, le vignoble de Saint-Pourçain a été touché dans une moindre mesure. « Mais de la grêle est à nouveau tombée dans la nuit. Notre président est actuellement chez nos adhérents ce matin pour évaluer les dégâts » témoigne Sylvain Mignot, responsable de la production de l’Union des vignerons, ce 22 juin.

La Saône-et-Loire a également vécu un orage « d'une violence inouïe, avec des grêlons d'une taille qu'on n'avait jamais vue de mémoire d'habitants » a déclaré à l'AFP Fabien Genet, sénateur et élu chargé de la sécurité à Digoin dans le secteur très impacté du Charolais.

Après avoir traversé Paray-Le-Monial, l’orage est arrivé dans le Mâconnais vers 17h30. « La Côte Chalonnaise s’en sort indemne. Nous avons en revanche eu des échos de vignerons touchés entre Igé et Azé » relate Thomas Canonier, spécialiste du changement climatique au Vinipole Sud Bourgogne, dont un des collègues est arrivé au bureau avec le pare-brise cassé. De la casse est également signalée chez des viticulteurs de Viré et de Clessé.

Beaujolais, Jura et Savoie indemnes

Le Beaujolais, et le Jura et la Savoie étaient également en alerte hier soir. « Sur les réseaux sociaux, j’ai simplement vu le post d’une viticultrice soulagée de n’avoir vu que de la pluie » rassure Franck Berkulès, directeur de la communication pour le comité interprofessionnel des vins de Savoie.

Même chose dans le Jura, où, comme en Savoie, près de 250 hectares de vigne, avaient été endommagés par la grêle plus tôt dans le mois, essentiellement au Nord d’Arbois. « Je n’ai reçu aucun coup de téléphone ce matin » indique Jean-Charles Tissot, président de l’interprofession.

Le Beaujolais reste en alerte ce 22 juin mais ne déplore pour l’heure pas de dégâts. « De la grêle nous a été signalée dans quelques secteurs mais elle n’aura pas d’impact sur la récolte » assure Nathalie Chuzeville, directrice de l’Organisme de défense et de gestion (ODG) des Crus.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Perot Le 24 juin 2022 à 10:59:29
Pour le Beaujolais, une partie du secteur des pierres dorées (Chamelet, letra, Ternand) ont été impacté, il ne faut pas s'avancer trop vite en disant que la récolte ne sera pas impactée par respect pour les quelques vignerons touchés.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé