Accueil / Politique / Sanctuariser l’exonération de l’emploi saisonnier soulage la filière vin

TO/DE
Sanctuariser l’exonération de l’emploi saisonnier soulage la filière vin

Le président de la République acte la nécessité de pérenniser à nouveau le dispositif d’allégement des cotisations sociales patronales pour l’emploi de Travailleur occasionnel / Demandeur d’emploi (TO/DE).
Par Alexandre Abellan Le 26 février 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Sanctuariser l’exonération de l’emploi saisonnier soulage la filière vin
Arrivant tardivement sur le pavillon des vins ce 26 février, le premier ministre n’a pas pu réaliser la dégustation prévue. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
L

ors de son discours d’inauguration du Salon International de l’Agriculture ce 26 février matin à Paris, le président de la République, Emmanuel Macron, suscite les applaudissements du parterre de représentants du monde agricole lorsqu’il annonce souhaiter pérenniser l’exonération de cotisations sociales patronales pour Travailleur Occasionnel / Demandeur d’Emploi (TO/DE). « TO/DE a été un instrument adapté, je vais dire les choses de manière simple : je pense que personne n’a inventé un instrument plus adapté, plus lisible, qui continue d’être essentiel. Donc qui continuera à être utilisé à long terme » indique le président, réagissant aux applaudissements en indiquant que « mieux vaut se dire les choses. Ça va plus vite. »

Concrètement, cela passerait par une réintroduction d’un dispositif TO/DE pérenne lors du prochain Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale explique l’Élysée à Vitisphere. Ce qui transfère cet engagement à l’après élections présidentielles et législatives. N’étant plus automatique depuis 2018, la question de sa prolongation se pose désormais chaque automne, lors des examens budgétaires pour l’année suivante. Le président de la République étant mobilisé sur l’attaque russe de l’Ukraine, le premier ministre, Jean Castex, et le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, sont venus confirmer en début de soirée le dispositif aux représentants de la filière vin, qui portent depuis des années cette demande.

Compétitivité

Très utilisée par les filières viticoles et arboricoles, cette pérennisation « était fortement attendue. Nous sortons du débat de la demander chaque année. En termes de compétitivité, c'est capital » souligne Jérôme Despey, le président du conseil spécialisé vin de FranceAgriMer.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (4)
Monba Le 28 février 2022 à 10:54:22
Et les salariés dans tout ça ? En Dordogne le CDD est un sport national, l'emploi est précarisé, et l'état encourage ça. On vit comment? On se loge comment? Bien sûr qu'ils sont contents les viticulteurs, ils s'engraissent sur le dos des travailleurs pauvres. C'est scandaleux
Signaler ce contenu comme inapproprié
fs Le 27 février 2022 à 15:14:27
super le tesa. Surtout pour l'employeur. le salarié lui paye plein pot ses charges. les salaires sont au ras des pâquerettes, ou plutôt des souches... précarité confortée. et pas de prime de précarité d emploi de dix pour cent en fin de contrat, il faut savoir que cela n existe qu en agriculture. Prime panier derisoire, si il y en a une !! tout pour l employeur et rien pour le salarié. Après étonnez vous que vous ne trouvez pas de salariés saisonniers. François.
Signaler ce contenu comme inapproprié
MG Le 27 février 2022 à 08:25:25
Et pouvoir faire un TESA a cheval sur deux mois pour les contrats de moins de 3 semaines. Le problème du TESA+ c'est qu'une fois remplis, il y a un délais (ou y avais) pour connaitre le net du saisonnier et lui fournir ces attestations ; c'est archaïque.
Signaler ce contenu comme inapproprié
JFD Le 26 février 2022 à 21:28:04
Enfin une bonne nouvelle, j'aurai bien aimé aussi que le TESA simplifié de la MSA soit aussi prolongé après 2022! Ce qui est simple devrait être généralisé, ce sera de la création d'emploi locaux. Allez un effort pour le TESA simplifié, en plus c'est pratique.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé