Accueil / Gens du vin / Lionel Boillot élabore un vin bio sur le vieux port de Marseille

Nouveau chai
Lionel Boillot élabore un vin bio sur le vieux port de Marseille

Créée en 2019 la société provençale We Wine ! s'appuie sur le vocable de la ville de Marseille pour développer une gamme de vin de France bio et décalée. Elle va encore un peu plus loin cette année avec le lancement d'un vin vinifié et élevé sur le Vieux Port.
Par Chantal Sarrazin Le 04 janvier 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Lionel Boillot élabore un vin bio sur le vieux port de Marseille
Le projet est porté par Michel Assadourian et Lionel Boillot (photo). - crédit photo : DR
A

près avoir lancé en 2020, Les Vins de Mars une gamme de vins de France clin d’œil à la cité phocéenne, produite en partenariat avec des vignerons provençaux, la société We Wine ! franchit un pas supplémentaire dans sa logique de croissance. À la tête de cette jeune société créée en 2019 à Marseille, Michel Assadourian, cofondateur de la marque de portable Wiko, et Lionel Boillot, négociant, ont réalisé en 2021 l’acquisition d’un entrepôt de 40 m2 sur le Vieux Port de la seconde ville de France qu’ils ont transformé en chai de vinification et d’élevage. « Nous y avons mis au point un vin rouge 100 % syrah certifié AB, explique Lionel Boillot. Il s’agit d’un vin de France qui portera le nom de Mars. » Actuellement en élevage, cette cuvée sera disponible au cours de second semestre de cette année.

Deux cuvées déjà commercialisées

Elle vient compléter la gamme des « Vins de Mars », vendu entre 11 et 17 € l’unité, et qui s’articule autour de deux signatures dont les noms s’inspirent d’expressions et de référence à Marseille. La première intitulée, On Grain Dégun, coiffe un merlot rouge ainsi qu’un rosé et un blanc d’assemblage. La seconde appelée, La Baie des Singes, signe un rouge et un blanc « plus éduqués » car vieilli en fûts de chêne. À partir de ces déploiements, We Wine a commercialisé 80 000 bouteilles l’an passé et vise 120 000 cols en 2022. Ces vins s’adressent aux cavistes et à la restauration. Approchée par la grande distribution qui a trouvé le concept séduisant, l’entreprise prépare une cuvée dédiée à ce circuit. La start-up compte également planter trois hectares de vignes sur les hauteurs de Marseille. Pour se faire, elle est actuellement en pourparlers avec un propriétaire qui serait prêt à mettre à sa disposition une partie de ses terres. Objectif, créer d’ici trois ans un vin 100 % marseillais.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Pantanacce Le 04 janvier 2022 à 23:02:32
Et en provençal ça veut dire quoi :the proud.....
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé