Accueil / Viticulture / Des vignes sauvées du gel par un voile d'hivernage

2021 dans le rétroviseur
Des vignes sauvées du gel par un voile d'hivernage

[Article paru le 11 mai 2021] En Côte-d'Or, des vignerons ont sauvé 10 ares en posant un voile d'hivernage sur le palissage de vignes protégées par un câble chauffant. Ils espèrent que l'INAO homologuera leur invention.
Par Marie-Antoinette de Szczypiorski Le 24 décembre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Des vignes sauvées du gel par un voile d'hivernage
La température sous le voile a été portée à 6°C, alors qu’il faisait -4°C à l’extérieur. La quasi-totalité des bourgeons a été épargnée. - crédit photo : Marie-Antoinette de Szczypiorski
E

n Bourgogne, les moyens de lutte contre le gel ont été actionnés à partir du 6 Avril, pour faire face à trois nuits de froid intense, où le thermomètre est descendu jusqu’à -8°C.

Brûlage de paille, bougies, aspersion, les vignerons ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour limiter les dégâts.

Pour le domaine Laboureau, à Bligny-les-Beaune (21), ces épisodes de froid ont été l'occasion de tester un prototype. Dans une parcelle de 10 ares de Corton Charlemagne, le duo père-fils Pascal et Mathieu a utilisé des câbles chauffants, à l’instar de leurs confrères chablisiens, mais ont en plus posé un voile d’hivernage sur le palissage qu’ils ont plombé au sol par des lattes pour éviter la déperdition de chaleur due au vent. 

« Nous étudions ce système depuis 2016 avec Frédéric et Philippe Bellier, de Florane Entreprise » racontent-ils. Le fil de baguette est chauffé grâce à un générateur électrique, et le résultat est très probant ».

-4°C dehors, 6°C sous le voile

La température sous le voile a été portée à 6°C, alors qu’il faisait -4°C à l’extérieur. La quasi-totalité des bourgeons a été épargnée.

« Il nous a fallu 1 heure à 6 personnes pour poser le voile sur les dix ares. Il faudrait donc environ 1 journée pour faire le même travail sur un hectare. Nous sommes en relation avec l’INAO pour homologuer notre solution et avec FranceAgriMer pour obtenir des subventions » indique le duo, ajoutant que l’idéal serait que les vignerons investissent collectivement dans ce système pour en réduire les coûts investissement.



 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé