Accueil / Commerce/Gestion / Le renouveau du vin nouveau est arrivé, il est orange !

Primeurs dépoussiérés
Le renouveau du vin nouveau est arrivé, il est orange !

Institution du Beaujolais Nouveau, la maison Georges Duboeuf utilise les vins de France comme terrain d'essai pour renouveler l'évènement de lancement des primeurs.
Par Alexandre Abellan Le 15 novembre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le renouveau du vin nouveau est arrivé, il est orange !
Restant un épiphénomène, le vin orange se déploie dans les gammes de grands opérateurs français : de Gérard Bertrand (Languedoc) à Rigal (Cahors). - crédit photo : Vins Georges Dubœuf
C

e jeudi 18 novembre, la maison Georges Dubœuf va fêter le lancement du Beaujolais Nouveau 2021 avec la commercialisation de 100 000 cols de son premier "vin de France orange nouveau". « Nous proposons autre chose pour renouveler l’évènement, qui reste souvent une porte d’entrée plus décomplexée aux vins » explique Adrien Dubœuf-Lacombe, le directeur général délégué du négociant-éleveur Georges Dubœuf (15 à 19 millions de cols vendus par an), qui souligne que le Beaujolais Nouveau fait autant partie de l’ADN de la maison que l’innovation (350 à 400 000 caisses de primeurs vendues annuellement).

Lancé ce troisième jeudi de novembre en France (en exclusivité par le distributeur Metro, au prix de vente de 5 euros), ce vin orange nouveau 2021 est un assemblage de grenache blanc, de muscat et de viognier du Sud de la France. « Nous avons dégusté une quarantaine de cuvées avec nos œnologues. D’abord nous avions la volonté de faire notre cuvée dans la région [du Beaujolais], mais il apparaît que le chardonnay n’est pas un cépage propice » note Adrien Dubœuf-Lacombe, qui ne souhaite pas en dire plus sur le vigneron partenaire à l’origine de cette cuvée, mais souligne que le profil de cette cuvée innovante est résolument « consensuel. Les vins orange peuvent être clivants (très amers et oxydés). Nous avons gradé l’identité propre des vins orange (avec un profil blanc au nez et tannique comme un rouge en bouche), mais sans défaut (notamment d’oxydation). »

Vin effervescent

Testé en 2020 sur le marché japonais, cette proposition de vin orange nouveau a permis d’apporter une nouveauté appréciée par les distributeurs pour l’évènement de lancement du Beaujolais Nouveau. En 2021, les commandes ont dépassé les attentes, empêchant de pouvoir prévoir une cuvée de garde indique Adrien Dubœuf-Lacombe, qui prévoit déjà de nouvelles innovations. A commencer par la relance d’une cuvée effervescente de vin nouveau : « il y a trois ans, nous avions réalisé un lancement test au Japon d’un sparkling rouge nouveau, une méthode ancestrale à base de gamay. Les résultats étaient bons, nous avons dans l’idée de le refaire, mais n’en avons pas eu l’occasion. »

 

Capsule à vis pour cette bouteille résolument iconoclaste.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé