Accueil / Viticulture / La NASA aide les viticulteurs américains à mieux gérer l'irrigation

Evapotranspiration
La NASA aide les viticulteurs américains à mieux gérer l'irrigation

La plateforme gratuite OpenET va fournir aux viticulteurs des informations annuelles, mensuelles, et quotidienne sur l'état hydrique et l'évapotranspiration de leurs parcelles, à une échelle de 30 mètres sur 30. De quoi mieux gérer l'irrigation.
Par Marion Bazireau Le 03 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La NASA aide les viticulteurs américains à mieux gérer l'irrigation
L’idéal sera de combiner ces données à d’autres informations, telles que le rendement, la nutrition de la plante, le type de sol ou d’irrigation. - crédit photo : OpenET
A

près 4 ans de travaux incluant une centaine de partenaires, dont les domaines Gallo, la plateforme de la NASA OpenET est ouverte depuis le 21 octobre.

Gratuite, elle offre des images satellites et modèles permettant aux agriculteurs et viticulteurs de mieux gérer l’irrigation en se basant sur l’évapotranspiration. 

« L’évapotranspiration donne une idée très précise de la quantité d’eau à apporter par irrigation ou précipitations pour obtenir un rendement maximal » expliquent les partenaires à l’origine du projet.

Moins de gaspillage

Pour l’heure OpenET fournit des informations sur la consommation d’eau par les plantes et la vigne à des intervalles mensuels et annuels jusqu’à une échelle de 30 mètres x 30 mètres.

Le lancement du satellite Landsat 9 permettra d’obtenir des données quotidiennes dès 2022, permettant d’optimiser le pilotage de l’irrigation et d’éviter le gaspillage de l’eau.

L’idéal sera de combiner ces données à d’autres informations, telles que le rendement, la nutrition de la plante, le type de sol ou d’irrigation.

OpenET couvre actuellement 17 États de l’Ouest des États-Unis (Californie, Oregon, Washington… jusqu’au Texas), zones où la sécheresse et les changements climatiques ont de graves répercussions sur l’agriculture. Les partenaires prévoient dans un second temps de déployer la plateforme à plus grande échelle.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé