Accueil / Viticulture / Un nouvel outil pour aider les viticulteurs à se protéger du gel

Innovation
Un nouvel outil pour aider les viticulteurs à se protéger du gel

Weenat et Weather Measures lancent « WeeFrost », un nouvel outil de prédiction du risque de gel à J+4 pour aider les viticulteurs à organiser leurs moyens de lutte.
Par Marion Bazireau Le 25 octobre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un nouvel outil pour aider les viticulteurs à se protéger du gel
Avant, les viticulteurs ne pouvaient que consulter les prévisions météo classiques pour anticiper le gel. - crédit photo : Weenat
E

n mai dernier, Weenat, qui commercialise depuis 2014 une station météo et des capteurs agro-météo connectés à une application mobile, a acquis Weather Measures, spécialisé dans les algorithmes de traitement des données agro-météo, avec une précision au km².

Ils dévoilent aujourd’hui « Weefrost », un outil basé sur l’intelligence artificielle capable de fournir une prévision de gel à la parcelle sur 4 jours.

« Jusqu’à ce jour, il n’existait aucun outil spécifiquement conçu pour prédire le risque de gel », souligne Emmanuel Buisson, directeur Recherche et Innovation du nouvel ensemble. « Les viticulteurs et les arboriculteurs n’avaient qu’une seule option : consulter les prévisions météo classiques. Or, malgré la qualité des modèles Météo France, elles se trompent en effet de 2°C en moyenne, avec des erreurs supérieures à 3°C dans 25 % des cas. »

Alertes au gel

Le phénomène s’aggrave quand on s'intéresse aux situations de gel printanier. « Pour une zone donnée, on constate en moyenne que près de 50 % des situations de gel ne sont pas prévues par les modèles météo classiques, et que 22 % des alertes de gel sont de fausses alertes », poursuit Emmanuel Buisson.

« WeeFrost » permet d’ajuster les prévisions des températures minimales issues des modèles AROME et ARPEGE de Météo France grâce aux données historiques de stations météo disposées dans les parcelles depuis plusieurs années.

Plus le modèle collecte de données, plus il devient précis. « Agriculteurs et viticulteurs accèdent alors à une prévision de la température minimale mieux adaptée à la réalité du terrain, ainsi qu’à une probabilité de risque de gel sous trois seuils de température : 0°C, -1°C, -3°C ».

Grâce à ces informations, ils savent à l’avance quelles sont les zones les plus à risque, et peuvent ainsi décider où et quand déployer la protection.

Testé par Hennessy et les Grands Chais

« WeeFrost » a été testé en 2021 par Hennessy et les Grands Chais de France. Ces derniers ont remarqué deux fois moins d’erreurs de prévision de plus de 3°C, jusqu’à 30 % de précision en plus sur les prévisions de la température minimale, et plus de 70 % des situations de gel prédites 48h à l'avance, contre 50 % avec les prévisions météo classiques.

« Nous avons connu des épisodes de gel intenses qui ont été mesurés en temps réel par les capteurs gel Weenat disposés dans nos parcelles. Les alertes de seuil de probabilité du niveau de gel proposée par Weefrost nous ont permis une réponse adaptée comme au Château du Cleray dans le Muscadet » explique Matthieu Grassin, responsable des propriétés et vignobles du Groupe Grands Chais de France.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé