Accueil / / +15 %, la consommation française de cognacs à la hausse

Prophète en son pays
+15 %, la consommation française de cognacs à la hausse

L'eau-de-vie charentaise continue de porter beau commercialement sur les douze derniers mois, avec de belles performances export, mais également une croissance marquée sur le marché français.
Par Alexandre Abellan Le 20 octobre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
+15 %, la consommation française de cognacs à la hausse
Si les cognacs sont essentiellement exportés, le développement et l’ancrage de leur consommation nationale répondent à des enjeux d’image internationale pour nombre de maisons. - crédit photo : BNIC (Stéphane Charbeau)
L

es opérateurs de Cognac ont expédié 227,8 millions de bouteilles du premier octobre 2020 au 30 septembre 2021 annoncent les derniers chiffres du Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC). Soit une hausse de 24,2 % par rapport à la précédente période glissante. Générant 3,6 milliards d’euros, cette activité « témoigne d'une bonne stabilité sur les principaux marchés du Cognac ainsi que de nouvelles habitudes d'achat » indique à Vitisphere le BNIC, soulignant les effets de la pandémie de Covid sur la vente sur internet : « pendant la crise sanitaire et parallèlement à la fermeture des bars, restaurants et boites de nuit, les ventes en boutique et en ligne ont en effet fortement augmenté et restent encore aujourd’hui importantes ».

Cinquième destination des cognacs, la France a acheté 2,5 % des volumes mis en marché sur la période. Avec 5,6 millions de cols, le marché français affiche une hausse conséquente de + 15,5 %. « Le développement de la mixologie dans l’hexagone permet au marché français de poursuivre sa progression depuis quelques mois déjà » indique le BNIC. Travaillant depuis quelques années à la mise en avant nationale de son spiritueux, l’interprofession participait dernièrement au salon Whisky Live Paris (25-27 septembre) et Paris Cocktail Festival (3-4 octobre). « L’occasion pour l’appellation Cognac de faire (re)découvrir aux professionnels la diversité des cognacs et leur richesse aromatique, notamment en cocktails » indiquait alors le BNIC.

Fort export

Si le marché français se développe, l’export pèse pour 97,5 % des volumes d’eaux-de-vie charentaises mis en marché dans 160 pays. De loin en première position, les États-Unis représentent 52 % des volumes expédiés avec 118,4 millions de cols importés sur la période. Soit une hausse de 25 %, « un peu moins forte qu'au cours des deux mois précédents » note le BNIC. Deuxième destination, la Chine, pèse pour 15 % des volumes de Cognac, avec 34,7 millions de cols et une impressionnante croissance : +74 %. Le marché chinois « maintient sa dynamique de croissance » souligne le BNIC.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé