Accueil / Viticulture / Premier château français dans "l'action internationale des wineries pour le climat"

Saint-Emilion
Premier château français dans "l'action internationale des wineries pour le climat"

Le château Troplong Mondot devient membre de l'International Wineries for Climate Action (IWCA), une organisation environnementale à but non lucratif visant une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre.
Par Marion Bazireau Le 04 octobre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Premier château français dans
C’est la toute première qu’une propriété viticole française rejoint l’association environnementale. - crédit photo : DR
«

Je me réjouis que notre candidature de Troplong Mondot ait été retenue. C’est une reconnaissance du chemin déjà parcouru et un grand encouragement à faire davantage chaque jour vers la décarbonation de notre activité » déclare Aymeric de Gironde, Président du Directoire du château.

Après un premier audit de bilan carbone, le premier Grand Cru Classé de Saint-Emilion a intégré l’International Wineries for Climate Action (IWCA), une organisation environnementale à but non lucratif.

Accélérer les actions de toute la filière 

C’est la toute première  propriété viticole française à rejoindre l’association. « Je suis sûr que nous trouverons auprès de ses membres l’émulation pour continuer nos efforts et accélérer les actions de l’ensemble de la filière » indique Aymeric de Gironde.

Sous l’impulsion de son propriétaire réassureur SCOR, les équipes du Château Troplong Mondot sont très impliqués dans les démarches écologiques et de responsabilité sociétale des entreprises.

20 membres dans 7 pays viticoles

Fondée en 2019 par la famille Jackson en Californie et la famille Torres en Espagne, l’IWCA entend encourager les propriétés viticoles de tous les continents à agir pour le climat. Aujourd’hui, l’association compte plus de 20 membres répartis dans 7 pays et 5 continents. L’ICWA publie chaque année un rapport faisant l’état des lieux de leurs pratiques.

Elle prend également en compte l’implication de leurs partenaires, en amont et en aval. Cette vision globale, ayant pour référence la norme ISO 14064, donne le cadre nécessaire à une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre dans le but d’atteindre l’objectif des Nations Unies Net Zero à l’horizon 2050.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé