Accueil / Viticulture / Mutualisation de R&D entre 5 groupes et l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin
Mutualisation de R&D entre 5 groupes et l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Consortium
Mutualisation de R&D entre 5 groupes et l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin

L’organisation intergouvernementale annonce un partenariat avec des entreprises privées pour mettre en commun des orientations de recherche et outils expérimentaux.
Par Alexandre Abellan Le 06 juillet 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Mutualisation de R&D entre 5 groupes et l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin
L’OIV affiche l’objectif « d’améliorer les conditions d’élaboration et de commercialisation des produits vitivinicoles et à la prise en compte des intérêts des consommateurs ». - crédit photo : OIV
V

éritable ONU du vin, l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) vient de signer la création d’un consortium avec cinq groupes de la filière : le mastodonte chilien Viña Concha y Toro (exploitant la marque Casillero del Diablo), l’entreprise espagnole Torres (dans le Priorat), le groupe portugais Sogrape, l’australien Yalumba Family Winemakers et la filiale vin de LVMH : Moët Hennessy (Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Cognac et Provence, mais aussi Argentine, Brésil, Californie, Chine et Inde).

Ce partenariat doit « contribuer à promouvoir et soutenir la diffusion scientifique et technique de l’Organisation » indique un communiqué, précisant qu’il s’agit pour les signataires de « mutualiser leurs efforts de recherche et de transfert de connaissances ». Devant se déployer en plusieurs phases, ce programme doit commencer par convenir des « domaines de recherche reconnus de manière consensuelle comme des priorités pour le secteur vitivinicole ». Ces lignes directrices seront appliquées lors des sélections de bourses de recherche de l’OIV, dont les bénéficiaires pourront être accueillis dans les groupes du consortium, devenant un support expérimental aux programmes de l'OIV.

Bourses de recherche 2021-2022

Ce consortium aura également vocation à communiquer sur ces programmes et résultats. L’OIV précise que « pour les bourses de recherche 2021-2022, certains des domaines proposés à l’étude couvriront les principales expertises scientifiques des différentes commissions et sous-commissions de l‘OIV tout en répondant aux objectifs du Plan stratégique de l’OIV établi pour la période 2020-2024 ».

L'OIV précise qu'un partenariat équivalent avait été lancé en 1987, avec le diplôme international de l’OIV en Management du Secteur de la Vigne et du Vin, dont le Comité d’Ethique et Prospective (CEP) était composé d’une dizaine d’entreprises du secteur.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé