Accueil / Commerce/Gestion / Dartess renforce son maillage logistique dans le vignoble

Nouveaux secteurs
Dartess renforce son maillage logistique dans le vignoble

Déjà présent en région parisienne, le logisticien, filiale du groupe Tesson, se déploie en Bourgogne et Beaujolais. En 2022 il compte s'implanter dans le sud-est de la France.
Par Colette Goinère Le 17 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Dartess renforce son maillage logistique dans le vignoble
Très implanté dans le vignoble bordelais, le transporteur se développe sur de nouveaux bassins viticoles. - crédit photo : Dartess
U

ne nouvelle implantation pour Dartess. Depuis le 3 mai dernier, le logisticien s’est posé à Fontaines, en Saône et Loire. Le logisticien spécialisé dans la logistique et le conditionnement de vins et spiritueux qui a son siège à Blanquefort en Gironde, a pris pied en Bourgogne et Beaujolais au travers d’un entrepôt en location de 2 000 mètres carrés, avec possibilité d’extension à 4 000 mètres carrés. « Nous avons étudié les échanges entre la Bourgogne et Bordeaux pour la distribution des grands vins, tout comme nous avons senti au travers d’une étude de marché, la nécessité pour la Bourgogne de se rapprocher des bassins de consommation de la région parisienne » explique Alvaro Betanzos, directeur de l'expérience clients et marketing de Dartess.

Deux salariés ont été embauchés sur l’entrepôt de Fontaines, l’un pour la manutention, l’autre pour le commercial, ainsi que deux chauffeurs, conducteurs des véhicules de Dartess adaptés aux transports des vins. « Nous arrivons dans un marché déjà occupé par d’autres entreprises de logistique, mais nous mettons en avant notre plus-value, à savoir d’une part la maitrise de la livraison du dernier kilomètre en région parisienne via notre plateforme implantée à Wissous dans l’Essonne et d’autre part le transport sous température dirigée » indique-t-il. Le potentiel est là : une bouteille sur trois est consommée en Région Parisienne dont 65 % par le biais des CHR/Cavistes. La répartition des flux au départ de la Bourgogne et du Beaujolais se fait à 49 % à l’export, 27 % par le circuit traditionnel (vente directe, CHR, cavistes et e-commerce) et à 24 % en grande distribution.

Les premières prospections en Bourgogne ont permis d’accrocher cinq clients (domaines et négociants). Le logisticien s’appuie sur son entrepôt de 5 500 mètres carrés de Wissous, où travaille une vingtaine de salariés. 200 positions par jour en moyenne  sont réalisées. Depuis l’implantation de cet entrepôt, fin 2018, le chiffre d’affaires a été multiplié par trois. Les clients cavistes, agents commerciaux, les plateformes de e-commerce peuvent compter sur un stock de sécurité, et sur la livraison du dernier kilomètre.

Nouvelles implantations

De nouvelles implantations devraient se réaliser en 2022 dans le Languedoc et la vallée du Rhône. Dartess qui emploie 250 collaborateurs, affiche un chiffre d’affaires de 22,1 millions €. L’entreprise dispose de 100 000 mètres carrés dédiés aux vins et spiritueux et traite 650 000 commandes.

A lire aussi

En octobre prochain un extranet client sera opérationnel. Ce dernier pourra suivre les stocks, la traçabilité des commandes, le transport. De même il pourra transférer des photos, de la documentation  à ses propres clients.  

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé