LE FIL

"L’instinct partagé"

Un nouveau souffle collectif pour les appellations du Languedoc

Mercredi 09 juin 2021 par Michèle Trévoux

L'équipe du CIVL lors de la présentation de la nouvelle campagne au château de l'Engarran.
L'équipe du CIVL lors de la présentation de la nouvelle campagne au château de l'Engarran. - crédit photo : Michèle Trévoux
Coup d’envoi pour la nouvelle campagne de communication des AOC du Languedoc, qui bouscule les codes traditionnels du monde du vin et met en avant une approche plus instinctive et spontanée de ses vins.

Il y avait plus de 10 ans que les AOP du Languedoc n’avaient pas pris la parole. Elles reviennent sur le devant de la scène avec une nouvelle campagne de communication qui bouscule les codes du monde du vin. L’équipe du Conseil Interprofessionnel du Vin du Languedoc (CIVL), accompagnée de deux vignerons, Alexandre They, producteur en Corbières et Françoise Ollier Taillefer, vigneronne en Faugères, a présenté ce mardi 8 juin au Château de L’Engarran à Lavérune, le travail engagé depuis 18 mois pour définir la nouvelle identité des vins du Languedoc.

« En une génération, notre région viticole a connu une mutation exceptionnelle. Aujourd’hui, nous sommes la région viticole française la plus excitante. Nous avions besoin de rénover notre discours et nos messages pour qu’ils correspondent à ce que nous sommes devenus » pose d’emblée Miren de Lorgeril, présidente du CIVL, dévoilant la nouvelle signature collective : « Les vins du Languedoc : l’instinct partagé ».

"Une nouvelle signature dans laquelle on se retrouve"

Pour définir cette nouvelle identité des AOC languedociennes, Marion Oury, directrice marketing du CIVL, a mené un minutieux travail d’enquête auprès des vignerons et metteurs en marché, des acheteurs professionnels et des consommateurs pour « faire un état des lieux le plus précis possible » des valeurs-forces qui, aujourd’hui définissent les vins du Languedoc : l’énergie d’un territoire qui ne cesse de se réinventer, la nature sauvage et rurale, avec la garrigue comme marqueur identitaire, la liberté d’innover, d’expérimenter de révéler sa propre expression du terroir, le caractère bien trempé des vignerons et leur spontanéité. Ces quatre valeurs ont été synthétisées pour donner naissance à la nouvelle signature collective.

« Nous avions une très grosse attente. Nos vins ont évolué, qualitativement, les progrès sont énormes, il nous manquait les bon mots pour traduire ce message. C’est une nouvelle signature dans laquelle on se retrouve et que chaque appellation va pouvoir s’approprier » témoigne Alexandre They. La campagne de communication, qui démarre début juin dans la presse professionnelle et spécialisée, décline cette approche instinctive et spontanée du vin, à travers des portraits de vigneronnes et vignerons, des instantanés façon polaroÏd, déclinant les différentes facettes de la nouvelle identité languedocienne : énergie créatrice, sens du plaisir, force de caractère….

Déclinaison web

Le site web de l’interprofession sera entièrement revu pour intégrer cette nouvelle identité et présenter les thématiques instinctives qui traduisent ce nouveau positionnement : la mise en lumière des vignerons, l’immersion dans le vignoble avec une présentation détaillée de chaque appellation, le tour d’horizon de tout ce qui bouge dans le vignoble. La communication digitale sera également passée à la moulinette de cette nouvelle identité. Une première opération a été lancée en mai auprès des cavistes, qui, sous forme ludique, doivent proposer « à l’instinct » la cuvée languedocienne la plus appropriée pour une situation et un personnage donnés. Sur une barque de pêche avec Coluche ? La cuvée Pompadour de la cave Embres et Castelmaure propose sans hésiter un caviste de Narbonne.  

Le génie réside dans l’instinct disait Nietzsche.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé