Accueil / Commerce/Gestion / Le site Vin-malin.fr profite de la hausse du e-commerce

+75 %
Le site Vin-malin.fr profite de la hausse du e-commerce

Avec une année 2020 faite d’injonctions à « rester à la maison », la plateforme affiche une santé radieuse en 2021. Le e-commerce devenu essentiel a permis au site d’afficher une progression de 75 % de ses commandes.
Par Laurie Andrès Le 16 avril 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le site Vin-malin.fr profite de la hausse du e-commerce
Le site de vente en ligne bénéficie de la tendance aux achats sur internet. - crédit photo : Vin Malin
«

 Nous proposons la plus belle sélection de vins et champagnes en ligne, au meilleur prix. » En se promenant sur le site de ventes vin-malin, créé en 2007, les consommateurs et acheteurs sont, dès la page d’accueil, prévenus. Considéré comme un « simple déstockeur de vins à prix cassés », le site au nom évocateur, lancé par le groupe francilien Alphaprim et racheté par Bejot vins & terroirs (négociant) et la cave du Caveau de la Tour à Meursault en 2015, peut désormais frimer.

Et les chiffres le prouvent : +55 % de fréquentation sur le site internet (nombre de vues par mois), +46 % d’adhésions au site (créations de compte par mois), +75 % de commandes par mois en 2020. Si la crise sanitaire est passée par là, Vin-malin en a aussi profité pour travailler la plateforme en profondeur et doper l’achat en ligne.

 Plus proche de ses clients et de ses consommateurs

Parmi les facteurs qui peuvent expliquer ce succès, une sélection pointue -« la plus belle et la plus large sélection que l’on puisse trouver sur Internet » -, une livraison express en 48h (les acheteurs sont unanimes à ce sujet) mais aussi le rapprochement avec de nouveaux consommateurs, plus jeunes, à la recherche de « pépites » à très fort rapport qualité-prix et qui font naturellement le relais sur les réseaux sociaux, un soutien actif envers les vignerons partenaires qui peuvent compter sur Vin-malin comme levier de croissance face à la fermeture du réseau CHR depuis 1an et plus étonnant, la mise en place du paiement en cryptomonnaie depuis décembre 2020.

« Sur les paiements en cryptomonnaies, Vin-malin a reçu une vingtaine de règlements depuis la mise en place du système mi-décembre. Avec un panier moyen à 560 €, c’est plus du double du panier moyen habituel » affirme Jean-Christophe Gallois, directeur des opérations Vin-malin.fr.

A lire aussi
Portrait-robot, nombre de sites, concentration...
Tous les chiffres clés du marché des vins en ligne

Une santé de fer qui devrait perdurer tant l’achat de vin en ligne s’est généralisé - la part d’acheteurs de vin sur internet est passé de 31% en 2019 à 46% en 2020 (source : Baromètre So Wine) - et continue à progresser : « nous avons observé une très forte demande au début du confinement, mais aujourd’hui, on voit clairement que nos clients anticipent de plus en plus leurs achats, ils viennent régulièrement voir les nouveautés et se renseignent sur les événements du site. On a une forte augmentation du trafic et des inscriptions avant les Foires aux Vins de printemps et d’automne » conclut Jean-Christophe Gallois.


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé