Accueil / Commerce/Gestion / Les grands crus de Bordeaux délocalisent leur semaine des primeurs dans le monde

Millésime 2020
Les grands crus de Bordeaux délocalisent leur semaine des primeurs dans le monde

La présentation aux metteurs en marché du dernier millésime en cours d'élevage s'adapte au contexte sanitaire avec un format en simultané dans dix lieux.
Par Alexandre Abellan Le 24 février 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les grands crus de Bordeaux délocalisent leur semaine des primeurs dans le monde
« Le millésime2020 offre des vins savoureux, très enthousiasmants, qui devraientcaptiver les passionnés de grands vins » annonce Ronan Laborde, le président de l’UGCB. - crédit photo : UGCB (dégustations 2020 à Paris)
L

a semaine des primeurs se tiendra bien du 26 au 29 avril 2021 annonce l’Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB). Mais, pandémie de coronavirus oblige, les propriétés bordelaises ne pourront pas accueillir les 5 à 6 000 visiteurs venant habituellement déguster le dernier millésime en cours d’élevage des 131 membres de l’Union. Au lieu d’une semaine dans le vignoble de Bordeaux, l’UGCB propose dix évènements au plus près des metteurs en marché.

Les négociants bordelais seront accueillis les lundi 26, mardi 27, mercredi 28 et jeudi 29 avril à Bordeaux. Les acheteurs suisses à Zurich le 26 avril, ceux chinois à Shanghai le 26 avril, ceux belges à Bruxelles les 26 et 27 avril, ceux allemands à Francfort le 27 avril, ceux asiatique à Hong-Kong le 27 avril, ceux français à Paris les 27 et 28 avril, ceux britanniques à Londres les 27 et 28 avril, ceux américains à New-York et San Francisco les 27 et 28 avril. « Ces métropoles comptent parmi les principaux marchés mondiaux des grands crus et représentent 75 % de la clientèle » indique un communiqué de l’Union.

Dispositif inédit

« Les professionnels du vin pourront déguster en simultané le millésime 2020, juste avant la campagne commerciale » ajoute l’UGCB, soulignant la mise en place d’« un dispositif inédit, permettant de pérenniser l’activité de la filière ». Si une partie du négoce demandait une présentation précoce (début avril, comme à l’accoutumée), le maintien de la présentation des primeurs 2020 s’adapte à la pandémie de covid pour espérer répéter le succès de la campagne 2019. La qualité du millésime ayant été réhaussée par des baisses notables sur les prix pratiqués.

« Les dates ont été calées en juillet 2020 et ont été soutenues très largement par les négociants, leurs clients étrangers et nos membres, pour nous adapter non pas au Covid, mais à la tendance structurelle de ce marché (moins de vins mis en marché, encourager le dynamisme de la campagne, concentrer et optimiser les énergies) » précise à Vitisphere Ronan Laborde, le président de l'UGCB. L’Union indique que « les mises en marché et la campagne commerciale démarrent immédiatement à l’issue des présentations » de la fin avril.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé