LE FIL

Médoc

Sébastien Couthures prend les rênes d'Uni-Médoc

Lundi 02 novembre 2020 par Alexandre Abellan

Sébastien Couthures prône « une évolution progressive pour tous, pour ne perdre personne en chemin. Nous sommes tous dans le même bateau. »
Sébastien Couthures prône « une évolution progressive pour tous, pour ne perdre personne en chemin. Nous sommes tous dans le même bateau. » - crédit photo : DR
Ayant conscience des défis à relever, le viticulteur médocain se montre confiant dans la capacité du vignoble à répondre aux marchés.

« On parle beaucoup de crise économique à Bordeaux. Le contexte n’est pas facile, il y a un challenge à relever » pose Sébastien Couthures, 37 ans, le nouveau président de la cave coopérative des Vignerons d’Uni-Médoc, conscient des difficultés actuelles pour le vignoble bordelais en général, et médocain en particulier. « Notre grand défi dans le Médoc est d’être pile dans le créneau le plus en difficulté : AOC 100 % rouge avec une bouteille vendue à plus de 5 euros » résume le viticulteur.

Avec 150 adhérents pour 1 000 hectares en production, Uni-Médoc possède des atouts commerciaux, comme la vente directe qui représente 10 % de son chiffre d’affaires. « Le magasin de Gaillan a très bien tourné cet été. Quand nous avons le consommateur en face, il y a des ventes. La question de la prescription se pose. Des réflexions sont en cours au niveau de l’ODG (Organisme de Défense et de Gestion) sur le positionnement de l’AOC sur le marché face aux attentes » explique Sébastien Couthures. Le viticulteur souligne les efforts environnementaux de la cave coopérative pour répondre aux demandes sociétales (80 % du vignoble certifié Haute Valeur Environnementale, 60 hectares certifiés bio en 2021, plus de pesticides classés Cancérigènes Mutagènes et Reprotoxiques depuis 3 ans…).

Succession

Ayant repris l’exploitation familiale en 2009 (20 hectares sur la commune de Valeyrac), le viticulteur connaît bien Uni-Médoc, siégeant au conseil d’administration de la cave depuis dix ans et en étant le vice-président depuis deux ans. Il succède à Pédro Rojo, qui prend sa retraite après une quinzaine d’années de présidence. Cette élection conclut une période de transition pour Uni-Médoc, amorcée avec le rapprochement de l’union coopérative de Tutiac en 2018. Ayant un nouveau président, la cave médocaine a également changé de directeur, avec Laurent Vacher pour prendre la suite de Xavier Deval (après un intérim par Éric Hénaux, le directeur de Tutiac).

Le rapprochement d’Uni-Médoc et de Tutiac prend actuellement la forme d’un partenariat commercial, la cave coopérative médocain s’appuyant sur le réseau commercial de l’union (pour l’export et la grande distribution française).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé