LE FIL

De la distanciation à l’annulation

Listes d'attente et d'incertitudes pour Millésime Bio 2021

Vendredi 17 juillet 2020 par Alexandre Abellan

« Nous allons tout faire pour qu’il y ait le moins d’insatisfaits et prévenir le plus rapidement possible ceux qui ne pourront pas exposer pour qu’il puisse s’inscrire à un autre salon » annonce Olivier Goué.
« Nous allons tout faire pour qu’il y ait le moins d’insatisfaits et prévenir le plus rapidement possible ceux qui ne pourront pas exposer pour qu’il puisse s’inscrire à un autre salon » annonce Olivier Goué. - crédit photo : Millésime Bio
Habitué à être pris d’assaut, le rendez-vous professionnel des vins biologiques est encore plus sollicité qu’à l’accoutumée par ses exposants. La question du visitorat reste aussi incertaine que l’évolution de la pandémie de covid19, qui pousse l’organisateur à mettre en place des mesures barrières, à prévoir de possibles reports et développer un salon virtuel.

A quelques stands près, le millier d’exposants du prochain salon Millésime Bio est déjà inscrit. « L’ouverture des inscriptions a eu lieu ce 22 juin, ça a été un véritable raz-de-marée, inattendu. Nous avons très rapidement ouvert une liste d’attente, qui va finir à un niveau record » témoigne Olivier Goué, le chef de projet Millésime Bio (interprofession SudVinBio). En deux jours, les quotas de stands dédiés aux vignerons de la Vallée du Rhône et du reste de la France (hors Occitanie) ont été remplis. Il reste actuellement quelques places pour les exposants d’Occitanie, tandis que les réservations arrivent plus lentement pour les vins étrangers et les autres boissons alcoolisées (bières, cidres, spiritueux…). Après une année 2020 marquée par les annulations de salon en particulier, et le confinement en général, « nous sentons le besoin des vignerons de participer à un salon et de faire du business » résume Olivier Goué, qui souligne que 15 % des inscrits sont de nouveaux exposants, la vague de conversion à la bio alimentant ces besoins commerciaux.

Ayant élargi les allées et agrandi les espaces de dégustation pour respecter les mesures barrières, Millésime Bio ne peut actuellement accueillir que 950 comptoirs. Des adaptations pourraient permettre d’élargir le nombre d’exposants à 1 000, mais l’organisateur préfère rester prudent face à l’inconnu des futures consignes sanitaires. Si les demandes de réservation sont toujours plus nombreuses, l’organisateur limite le nombre de places et maintient sa politique d’équilibre entre les exposants acceptés et les visiteurs attendus. Face à l’évolution incertaine de la pandémie de coronavirus, « nous ne savons pas à ce jour si les visiteurs de tous les pays pourront venir » souligne le chef de projet, qui développe un projet complémentaire de salon virtuel. Son objectif étant de permettre aux visiteurs du grand export ne pouvant se déplacer de prendre des contacts.

Reports et remboursement

Se tenant du 25 au 27 janvier 2021, la vingt-huitième édition du salon Millésime Bio anticipe tous les scénarios, à commencer par la possibilité d’un report. S’il ne peut se tenir fin janvier, le salon a réservé deux dates alternatives auprès du parc des expositions : début mars et fin avril (afin de ne pas être en confrontation avec Wine Paris et Vinexpo Paris mi-février, ou Prowein mi-mars). Si la situation sanitaire redevient critique et que Millésime Bio ne peut se tenir en 2021, l’annulation entraînera un remboursement de 85 % des frais d’inscription annonce l’organisateur. Les 15 % restants serviront d’avance sur l’inscription à l’évènement 2022, qui pourront être remboursés fin 2021 si l’exposant ne souhaite plus y participer. « Nous garantissons qu’il n’y aura pas de perte d’argent » résume Olivier Goué, soulignant au passage que les prix des stands sont restés stables entre 2020 et 2021.

A noter que Millésime Bio n’a pour l’instant prévu aucune conférence, masterclass ou soirée d’inauguration. Les organisateurs attendent l’automne pour juger des possibilités selon le cadre sanitaire.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé