LE FIL

Alsace

« 60 hl/ha, c’est suicidaire ! »

Vendredi 26 juin 2020 par Christophe Reibel

« Une mauvaise décision = mort de la profession » proclamait la banderole fixée pae les manifestants aux grilles de la maison des vins d’Alsace.
« Une mauvaise décision = mort de la profession » proclamait la banderole fixée pae les manifestants aux grilles de la maison des vins d’Alsace.
La proposition d’un rendement 2020 à 60 hl/ha divise les opérateurs alsaciens. Quelque 500 professionnels ont signifié leur totale opposition à cette orientation ce jeudi 25 juin à Colmar.

En ce début d’après-midi, les grilles de la maison des vins d’Alsace, siège de l’interprofession (Civa) et de l’Association des viticulteurs d’Alsace (Ava), étaient closes et les bâtiments vides de tout personnel. Mais la mobilisation « spontanée » déclenchée par le bouche à oreille selon les porte-parole improvisés du mouvement, a déplacé dans le calme plusieurs centaines de viticulteurs de tous bords, vendeurs de raisins comme vignerons indépendants.

"Nous n’accepterons pas moins de 70 hl/ha en blancs tranquilles"

Leur crainte ? Que l’AVA dont la réunion en visioconférence du conseil d’administration était prévue le soir même ne confirme la baisse de rendement 2020 à 60 hl/ha, une baisse de 20 hl/ha sur 2019. « Nous n’accepterons pas moins de 70 hl/ha en blancs tranquilles, 75 hl et 5 hl de VCI en crémant ! » assène au porte-voix Michel Froehlich, vigneron indépendant sur 12 ha à Ostheim. Il explique : « à 60 hl et un raisin payé 1,60 €/kg, 93 % des exploitations d’un échantillon de 86 ne seraient plus viables. A 1,80 €, elles seraient encore 74 % à ne pouvoir supporter cette diminution. Ceux qui peuvent vendre doivent pouvoir produire ! ». « Ce n’est pas en produisant moins que nous créerons la pénurie. Le résultat sera seulement une perte de marché et de valeur » lance un autre intervenant. « 60 hl c’est suicidaire ! » résume un dernier sous des applaudissements nourris.

Jérôme Bauer, président de l’Ava avait décliné l’invitation à prendre part à la manifestation Il a promis une rencontre avec une délégation emmenée par Michel Froehlich. La proposition de 60 hl/ha de l’Ava (qui est aussi la ligne officielle des vignerons indépendants du Synvira) est un compromis entre les positions du négoce, partisan pour résoudre la crise d’un rendement de 50 hl/ha assortis de 15 hl/ha bloqués à la vente et de la coopération qui réclame au moins 70 hl/ha.

 

« Une mauvaise décision = mort de la profession » proclamait la banderole fixée pae les manifestants aux grilles de la maison des vins d’Alsace.

Un plan de soutien au vignoble

La Région Grand Est a concocté un plan de soutien au vignoble alsacien. Selon Jean Rottner, son président, cette enveloppe « pourrait atteindre 7,7 M€ » et demandera « l’engagement financier de l’interprofession » [le Civa]. S’ils veulent en bénéficier, les entreprises devront se retrousser les manches pour renforcer leur promotion et leurs ambitions commerciales, notamment à l’export, investir dans la transition environnementale et numérique, l’œnotourisme et la valorisation patrimoniale. Un volet de ce plan visera aussi à leur donner accès à un diagnostic-conseil de gestion et de stratégie.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
J'ai des doutes sur les 70hl Le 26 juin 2020 à 16:41:58
Lors de notre mariage en 1986, Le négociant Hugel de Riquewihr nous avait offert 6 excellentes bouteilles de vin d'Alsace. Je pense qu'on était très en-deçà des 70hl/ha... Sauver un vignoble ne passe pas nécessairement par des rendements élevés qui remontent à une tradition germanique qui ne semble pas faire l'unanimité.
frederic Le 26 juin 2020 à 14:06:13
Généralement on a tendance à oublier que l'appellation est un bien collectif qu'il faut partager, protéger en situation de crise. Les représentants sont élus. Quand on s'inscrit dans une démarche d'appellation alors on doit s'adapter. Que ceux qui vendent bien fasse des cuvées en vin de France ainsi ils ne seront pas privés de chiffres d'affaires... La question est surtout quelle est la part de vignerons qui vendent bien aujourd'hui en Alsace...
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé