LE FIL

Le futur c'est maintenant

Ce robot autonome élimine l’oïdium et le mildiou pendant la nuit

Jeudi 25 juin 2020 par Marion Bazireau

Thornald mesure 2,4m x 1,2m et progresse à la vitesse d’1,5 mètre par seconde.
Thornald mesure 2,4m x 1,2m et progresse à la vitesse d’1,5 mètre par seconde. - crédit photo : Cornell AgriTech
Thorvald sera commercialisé dès la fin de l’année. Ce robot profite de la faiblesse des champignons la nuit pour les exposer à des rayons UV. Il peut travailler de manière complètement autonome pendant 5 heures.

Le robot Thorvald a passé ses derniers tests sur chardonnay avec succès. Ce printemps, de manière complètement autonome, il a parcouru les rangs de vigne et projeté ses rayons ultraviolets sur les feuilles pour en éliminer l’oïdium et le mildiou.

Pour réussir à éradiquer ces champignons, il a fallu qu’il travaille de nuit. « De jour, grâce à la lumière bleue du soleil, les champignons résistent bien aux rayons UV. De nuit, leur mécanisme de défense ne se déclenche pas. De petites doses d’UVB ou d'UVC suffisent à détruire leur ADN, sans impacter la vigne » explique David Gadoury, porteur du projet pour Cornell AgriTech, dans l’Etat de New-York.

En 2019, le robot s'était déjà montré efficace pour diminuer les symtômes d'oïdium et de mildiou sur grappes. Les vignes traitées à une dose hebdomadaire de 100J/m2 présentaient 5% de symptômes d'oïdium, quand la modalité non traitée en était à 15%. « Contre le mildiou, le robot a même fait mieux que les traitements fongicides classiques » ajoute David Gadoury.

Ce robot permet en plus d'éliminer certains insectes, dont les mites.

En vente dès la fin de l’année

Thorvald va être produit à plus grande échelle et commercialisé par l’entreprise norvégienne SAGA Robotics dès la fin de l’année.

Il mesure 2,4 mètres de long et 1,2 de large et progresse à la vitesse d’1,5 mètre par seconde. Sa batterie lui permet de traiter pendant 5 heures. 

Les chercheurs travaillent déjà sur deuxième version du robot. Ils aimeraient notamment le rendre capable de moduler ses doses d’UV en fonction des niveaux de symptômes présents sur les vignes.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé