LE FIL

Simplification viticole

Plus d’obligation de déclaration d’intention d’arrachage, plantation et surgreffage

Mardi 18 juin 2019 par Alexandre Abellan

A noter que 'la déclaration de plantation ou de replantation doit être complétée par la fourniture d'un document attestant la livraison des plants de vigne, délivré par le pépiniériste'.A noter que 'la déclaration de plantation ou de replantation doit être complétée par la fourniture d'un document attestant la livraison des plants de vigne, délivré par le pépiniériste'. - crédit photo : Alexandre Abellan (travaux plantations)
Les parcelles viticoles pourront désormais être arrachées, replantées et surgreffées sans déclaration préalable aux services administratifs.

A partir du premier octobre 2019 sont supprimées « les déclarations d'intention d'arrachage, de plantation et de surgreffage » annonce le décret n° 2019-597 du 14 juin dernier. Portant sur la « simplification des formalités déclaratives liées au foncier viticole » cette modification article D. 665-11 du Code Rural supprime l’obligation de déclarer ces trois travaux aux services viticoles des Douanes un mois au moins avant leur réalisation. Une simplification administrative bienvenue pour le vignoble, comme le souligne Yann Le Goaster, le directeur de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux.

Déclaration de réalisation

Les vignerons modifiant leur parcellaire devront cependant réaliser les déclarations relatives à ces chantiers à leur issue. Ainsi, « toute opération d'arrachage, de plantation, de replantation ou de surgreffage de vignes doit être déclarée auprès des services de la direction générale des douanes et droits indirects au plus tard un mois après la réalisation des travaux » précise le Code Rural modifié.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé