LE FIL

De Düsseldorf à Shanghai

Bastian Mingers prend la direction des salons ProWein

Mardi 12 mars 2019 par Alexandre Abellan

Bastian Mingers pilotera la construction du nouveau hall 1, qui doit être opérationnel en 2021, avec une nouvelle entrée (au Sud).
Bastian Mingers pilotera la construction du nouveau hall 1, qui doit être opérationnel en 2021, avec une nouvelle entrée (au Sud). - crédit photo : Messe Düsseldorf
Son précédent directeur général étant désormais dédié au développement de ses évènements asiatiques, le salon allemand prend une nouvelle tête pour piloter sa croissance.

Dirigeant l’édition du vingt-cinquième anniversaire du salon allemand ProWein du 17 au 19 mars prochains, Marius Berlemann cédera ce premier avril à Bastian Mingers la direction du service vins et spiritueux du parc des expositions de Düsseldorf (Messe Düsseldorf). À 35 ans, Bastian Mingers connaît bien le salon allemand ProWein, y ayant été responsable de projet de 2011 à 2015. Travaillant toujours pour Messe Düsseldorf, il a été le directeur fondateur de l’évènement Energy Storage Europe en 2015, dont la prochaine édition se tiendra du 12 au 14 mars à Düsseldorf, et qui réunira autour de la filière des énergies renouvelables 170 exposants pour 4 500 visiteurs.

Focus asiatique

En regard, le salon ProWein est bien plus colossal, avec 7 000 stands annoncés et 60 000 visiteurs attendus en 2019. Devenant incontournable à Düsseldorf, le concept de salon international des vins et spiritueux a essaimé dans le monde, avec ProWine China en Chine continentale, basé à Shanghai depuis 2013 et en Asie sous la bannière ProWine Asia, à Singapour les années paires depuis 2016, et à Hong Kong les années impaires depuis 2017. ProWein s’est même essayé en 2017 aux États-Unis, avec un évènement au Texas, et en 2018 à l’Inde, avec un salon à Bombay.

Mais ProWein compte désormais focaliser son développement sur l’Asie, et y délègue à plein temps Marius Berlemann. Ce dernier quitte donc la direction de l’ensemble du portefeuille Prowein pour prendre la tête de Messe Düsseldorf Shanghai et développer les salons orientaux. Sur le terrain de jeu de l’export asiatique, la concurrence s’annonce rude avec Vinexpo. Le salon bordelais est bien installé à Hong Kong, y faisant figure de référence depuis 1998, et va même s’essayer à Shanghai, avec une première édition chinoise en octobre prochain.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé