LE FIL

Grèves, coupe du monde, météo, gilets jaunes…

-5 % de visiteurs à la Cité du Vin en 2018

Samedi 12 janvier 2019 par Alexandre Abellan

L’accès au parcours permanent coûte 20 euros pour un adulte, et 9 € pour un enfant (6 à 17 ans, la dégustation de vin étant remplacée par du jus de raisin).
L’accès au parcours permanent coûte 20 euros pour un adulte, et 9 € pour un enfant (6 à 17 ans, la dégustation de vin étant remplacée par du jus de raisin). - crédit photo : Cité du Vin
S’éloignant de son objectif initial de 450 000 visiteurs par an, l’attraction girondine y voit un signe de la baisse d’activité touristique française globale.

Avec 421 000 visiteurs accueillis en 2018, « la Cité du Vin maintient son attractivité malgré un contexte national instable, notamment auprès des visiteurs étrangers » annonce un communiqué de l’attraction bordelaise. En baisse de 5 % par rapport au visitorat 2017, l’affluence de la Cité du Vin « a été marquée par de nombreux évènements externes qui ont eu un impact important sur le tourisme en France, et par conséquent sur la fréquentation des sites culturels » explique Philippe Massol, le directeur Général de la Fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin.

Parmi ces « évènements externes » pesant sur l’activité touristique, on trouve les grèves des transports du premier semestre 2018 (notamment Air France et SNCF), la belle météo de l’été et de l’automne (peu propice aux activités en intérieur), les manifestations des gilets jaunes depuis la fin d’année… Sans oublier la coupe du monde de foot glisse-t-on à la Cité du Vin.
 

11 millions € de recettes

Rappelant avoir passé le cap du million de visiteurs cet été, la Cité du Vin souligne être à l'équilibre financier, avec un chiffre d'affaires de 11 millions d’euros (à 70 % issu de la billetterie, 12 % des revenus de la boutique et des loyers des restaurants, 10 % du mécénat et 8 % des privatisations). L'attraction compte renouer avec une croissance de son visitorat grâce à un apaisement du contexte national pour et ses nouvelles expositions temporaires (Art et Design à partir du 15 mars).

Misant depuis le début du projet sur un remplissage minimal de 450 000 visiteurs/an, l’attraction peut se flatter d’attirer plus de visiteurs étrangers que prévus : 38 % en 2018, contre une estimation initiale de 20 %. Cette plateforme touristique est de plus en plus prise en exemple dans le monde, et s'exporte désormais avec la préparation d'un musée du vin à Pékin et la délocalisation de l'exposition sur le vignoble de Géorgie au Japon.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé