LE FIL

47 États membres

L’Espagnol Pau Roca Blasco dirige l’ONU du vin

Lundi 26 novembre 2018 par Alexandre Abellan

Faisant partie des 8 pays fondateurs de l’OIV, l’Espagne se réjouit de compter un premier directeur général de sa nationalité.Faisant partie des 8 pays fondateurs de l’OIV, l’Espagne se réjouit de compter un premier directeur général de sa nationalité. - crédit photo : OIV
Passant de la France à l’Espagne, la direction de l’OIV reste dans l’ancien monde viticole jusqu’en 2023. L’organisme intergouvernemental prépare son centenaire et son nouveau plan quinquennal.

Réunie à Punta del Este, en Uruguay, l’assemblée générale de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) vient d’élire son nouveau directeur général : Pau Roca Blasco. Secrétaire général de la Fédération Espagnole du Vin (FEV) depuis 27 ans, il prendra ses fonctions le premier janvier 2019. Il succédera au français Jean-Marie Aurand, en poste depuis 2014. Ayant été préféré à l’autre candidat en lice, le docteur néo-zélandais John Barker, Pau Roca assurera un mandat quinquennal de 2019 à 2023 à la tête administrative de l’organisation d’harmonisation technique, de recherches scientifiques et de suivi statistique. Basé à Paris, Pau Roca préparera notamment le nouveau plan stratégique de l’OIV (pour 2020-2024) et le centenaire de la création de l’Office International de la Vigne et du Vin (fondé en 1924 et remplacé en 2001 par l’OIV actuelle).

Premier DG espagnol

Suivant les travaux réglementaires et scientifiques de l’OIV depuis 1996, Pau Roca présidait dernièrement le groupe d’experts sur les droits et l’information du consommateur. Un sujet brûlant à l’heure des négociations européennes sur l’étiquetage. Premier Espagnol à occuper la fonction, Pau Roca était non seulement soutenu par la FEV en particulier, mais aussi par l’ensemble de la filière européenne en général.

À noter que la présidente de l’OIV reste la docteure brésilienne Regina Vanderlinde, élue cet été.

Un nouvel adhérent : l’Ouzbékistan

Avec l’adhésion de l’Ouzbékistan, validée à Punta del Este, l’OIV réunit actuellement 47 États membres. Premier producteur de raisins d’Asie centrale, l’Ouzbékistan représentait en 2013 un vignoble de 33 000 hectares pour une vendange de 1,3 million de tonnes de raisins. Produisant essentiellement du raisin de table (77 % de la récolte), le vignoble ouzbek commercialise aussi des vins et brandies. L’Arménie était le précédent pays à avoir intégré l’OIV, en 2014.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé