LE FIL

Biocontrôle

Bayer lance Rhapsody, nouveau produit contre le botrytis

Mardi 09 octobre 2018 par Juliette Cassagnes

Le produit de biocontrôle Rhapsody est proposé en bidon de 5 litres, en formulation liquide ; il n'a pas de LMR et un délai de rentrée court de 3 joursLe produit de biocontrôle Rhapsody est proposé en bidon de 5 litres, en formulation liquide ; il n'a pas de LMR et un délai de rentrée court de 3 jours - crédit photo : Bayer
Le nouveau produit de biocontrôle mis au point par Bayer est homologué contre la pourriture grise de la vigne. Son principe actif: des lipopeptides produits par une bactérie et capables de détruire le champignon.

Bayer annonce l’arrivée sur le marché d'un nouveau produit de biocontrôle destiné à lutter contre la pourriture grise : le Rhapsody. Son principe actif : des lipopeptides produits par une bactérie, la Bacillus subtilis, et plus précisément la souche « QST713 ». Ces substances sont capables de s'attaquer au champignon Botrytis cinerea : « Ces composés ont une action de contact en pénétrant dans la paroi cellulaire du champignon, qui se vide alors de son contenu », explique Jean-Luc Dedieu, chef marché vigne chez Bayer.

Ils sont plus actifs sur les spores et le jeune mycélium : « Le positionnement du produit est le plus important », indique également celui-ci. L'application doit en effet être préventive, avant que le botrytis ne s'installe, et doit donc être positionné en début de période de risque botrytis, sur grappes et végétation proche. Pour aider les viticulteurs à mieux cerner le bon moment, Bayer travaille actuellement au développement d'un nouvel outil d'aide à la décision, qui devrait être disponible d'ici 2020.

Réduire l'IFT avec Rhapsody

Le produit peut être utilisé seul ou en association, dans le cadre d'une stratégie conventionnelle anti-botrytis, afin d'en diminuer la dose : soit en mélange avec le fongicide conventionnel à dose réduite, en début de programme dès la fin-floraison, soit en fin de programme, après véraison jusqu'à la récolte J-3, en remplacement du conventionnel, pour « maintenir un bon état sanitaire ». « On obtient alors un niveau de protection similaire à celui du programme conventionnel », assure Jean-Luc Dedieu.

Utilisé seul, son niveau d'efficacité atteindrait 70 à 80% de celle d'un fongicide de synthèse, à condition d'être accompagné de toutes les interventions prophylaxiques préconisées.

Produit lessivable, son application nécessite d'être renouvelée en cas de pluie intervenant après le traitement. En revanche, les conditions de température et d'hygrométrie lors de l'application n'influencerait pas sur son efficacité.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé