Accueil / Viticulture / Un potentiel quantitatif et qualitatif qui réjouit le Beaujolais

Vendanges 2018
Un potentiel quantitatif et qualitatif qui réjouit le Beaujolais

Les vendanges dans le Beaujolais ont commencé avec les raisins pour le crémant. Les Gamays démarrent à leur tour. La récolte 2018 s'annonce belle en qualité et en quantité.
Par Juliette Cassagnes Le 30 août 2018
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un potentiel quantitatif et qualitatif qui réjouit le Beaujolais
Les vendanges 2018 dans le Beaujolais ont démarré cette semaine du 27 août pour les Gamay situés dans les secteurs les plus précoces - crédit photo : JB Laissard
A

près les raisins destinés à l'élaboration des crémants de Bourgogne, c'est au tour des raisins destinés à la production des Beaujolais et Beaujolais-villages d'être récoltés ; les vendanges ont en effet démarré dans les secteurs les plus précoces ce lundi 27 août 2018. Dans les secteurs plus tardifs, elles ne devraient démarrer que dans deux semaines environ, autour du 10 septembre.

L'une des particularités de ce millésime - qui commence à ne plus en être une - est sa précocité. Les millésimes de ce type ont en effet « tendance à s’enchaîner ces dernières années, 2018 s’inscrivant ainsi, en termes de dates, dans la lignée de 2017, 2015, 2011 ou encore 2009 », indique InterBeaujolais.

Vers un millésime qualitatif, proche de 2017

La campagne et la cueillette se déroulent jusqu'à présent dans des conditions quasi-idéales, couplées à un état sanitaire qualifié « d'excellent ». « Les vignes sont belles, 2018 a été une année facile en terme de protection phytosanitaire », témoigne Sébastien Coquard, président de la coopérative Agamy. La météo pour les 15 jours à venir est elle-aussi annoncée chaude et ensoleillée.

Le vignoble a, de plus, été quasi-préservé des aléas climatiques, grêle et gel. En résumé, après une maigre récolte l'an dernier, ce millésime s'annonce « plutôt bien, en quantité comme en qualité », poursuit le viticulteur.

Les vignobles voisins, Bourgogne et Jura, ont également démarré les vendanges des raisins blancs destinés aux crémants, depuis le 21 août. Certains domaines de Côte d'Or ont aussi commencé à récolter les premiers chardonnay pour les vins tranquilles.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
France entière - VRP/Agent/Freelance
Saône-et-Loire - CDI
Bouches-du-Rhône - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé