LE FIL

Millésime 2018

Bonnes conditions pour le démarrage des vendanges dans la Vallée du Rhône

Lundi 03 septembre 2018 par Juliette Cassagnes

La récolte des raisins rouges devrait démarrer début septembre dans la vallée du Rhône
La récolte des raisins rouges devrait démarrer début septembre dans la vallée du Rhône - crédit photo : J Cassagnes
Les vendanges ont démarré depuis la semaine du 22 août avec un peu d'avance, dans le nord du vignoble rhodanien. La récolte s'annonce globalement bonne en quantité et qualité. Seule ombre au tableau : le mildiou sur Grenache qui a provoqué des pertes de rendements.

Une fois n'est pas coutume, c'est dans le nord de la Vallée du Rhône que le coup d'envoi des vendanges 2018 a été donné, autour du 22 août, en Ardèche (St Péray) puis sur le secteur de Crozes-Hermitage, sur cépages blancs. Dans la partie méridionale, les toutes premières récoltes de raisins blancs ont eu lieu cette semaine, mais le gros devrait suivre tout début septembre. « On est donc sur une année normale en terme de précocité », commente Françoise Dijon, œnologue chez InterRhône. « Dans la partie nord, l'année a été marquée par une très faible pluviométrie printanière et estivale et des conditions caniculaires marquées, poursuit celle-ci. La partie mériodionale a connu plus de pluies et une très forte pression mildiou sur Grenache ».

Concernant les cépages rouges, Grenache et Syrah principalement, leur cueillette devrait démarrer à partir du 3 septembre sur Syrah et dans les secteurs les plus précoces, suivis par la plupart à partir du 10 du mois.

"Une vendange saine"

En terme de volume, la récolte 2018 dans la vallée du Rhône rime avec un retour à la « normale », après une année déficitaire l'an dernier, qui avoisinait les 2,5 millions d'hl, due à la sécheresse et la coulure. « On se situera dans une fourchette comprise entre 2,5 et 3 millions d'hl », estime l'experte. Les rendements en Grenache s'annoncent « moyens » malgré une belle sortie de grappes, entamés par le mildiou sur grappes ; ceux en Syrah seront « moyens à faibles », liés à une sortie de grappes inférieure à la normale.

L'état sanitaire (botrytis) de la vendange reste sinon très correct dans l'ensemble, aidé par une météo favorable qui devrait se poursuivre au moins pour les 10 jours à venir.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé