LE FIL

Bordeaux

Saskia de Rothschild et Jean-Guillaume Prats prennent les rênes de Lafite

Lundi 20 novembre 2017 par Alexandre Abellan

Sixième génération à diriger le groupe Lafite, Saskia de Rothschild sera épaulé par Jean-Guillaume Prats (à gauche), qui succède à Christophe Salin (au centre), le bras droit du baron Éric de Rothschild (à droite).Sixième génération à diriger le groupe Lafite, Saskia de Rothschild sera épaulé par Jean-Guillaume Prats (à gauche), qui succède à Christophe Salin (au centre), le bras droit du baron Éric de Rothschild (à droite). - crédit photo : Domaines Barons de Rothschild
Changement de génération à la tête des domaines Barons de Rothschild, avec un rajeunissement de son duo président/directeur général.

En mars 2018, Saskia de Rothschild (30 ans) prendra la suite de son père, le baron Éric de Rothschild (75 ans), qui assurait depuis 1974 la présidence des Domaines Barons de Rothschild (DBR). Vice-présidente du groupe familial depuis 2015, Saskia de Rothschild se préparait à cette transition qui se révèle être d’ampleur. À la direction générale de DBR depuis 1985, Christophe Salin cédera dans le même temps son poste à Jean-Guillaume Prats. Ce qui marque le retour à Bordeaux de l’ancien directeur général de Cos d’Estournel (deuxième cru classé de Saint-Estèphe), quittant la branche vin de LVMH (Maisons Estates & Wines).

150 ans

« J’ai passé plus de trente ans à travailler avec Christophe Salin sur la direction de Lafite et ses domaines » précise dans un communiqué Éric de Rothschild, qui affirme sa satisfaction de passer la main à « un nouveau tandem ». Ce passage de relais se fera juste à temps pour la présentation des primeurs 2017 et les 150 ans du groupe. Dont l’origine remonte à l’acquisition le 8 août 1868 par le baron James de Rothschild du château Lafite (premier cru classé en 1855, de 74 hectares à l’époque, pour 112 ha actuellement).

En plus du château Lafite-Rothschild, DBR possède les châteaux Duhart-Milon depuis 1962 (quatrième cru classé de Pauillac, 71 ha), Rieussec depuis 1984 (premier cru classé de Sauternes, 93 ha) et L’Évangile depuis 1990 (Pomerol, 22 ha). Ses acquisitions sont également sorties de Bordeaux, avec le domaine d'Aussières en 1999 (167 ha en Corbières), mais aussi dans le nouveau monde viticole avec la Viña Los Vascos depuis 1988 (Chili, 640 ha) et les Bodegas Caro en 1999 (Argentine, en partenariat avec la famille Catena). À noter en 2008, le lancement d’un projet de vignoble chinois, dans la région de Shandong. En plus de ces multiples acquisitions, le duo Éric de Rothschild et Christophe Salin a également lancé une gamme de négoce en 1995, avec les étiquettes Légende, Saga et Réserve Spéciale.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé