LE FIL

IGP Mousseux

L’INAO valide quatre cahiers des charges

Lundi 23 octobre 2017 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 24/10/2017 09:57:10

Quatre IGP mousseux viennent d'être homologuées par l'INAO. Désormais, la décision finale est entre les mains du ministère de l'Agriculture.
Quatre IGP mousseux viennent d'être homologuées par l'INAO. Désormais, la décision finale est entre les mains du ministère de l'Agriculture. - crédit photo : DT
Lors de son Comité national des IGP viticoles, 19 octobre 2017, l’Inao a validé quatre cahiers des charges d’IGP mousseux. Découvrez lesquels.

Comté Tolosan, Coteaux de l’Ain, Pays d’Oc et Vin des Allobroges ont reçu un avis favorable à l’homologation des cahiers des charges en version « mousseux » par Comité national IGP qui s’est tenu le 19 octobre. Ce dernier a pris connaissance du bilan de la procédure nationale d’opposition qui s’est déroulée du 25 mai au 25 juillet 2017. Désormais, la décision finale est entre les mains du Ministère de l’agriculture qui décidera ou pas de publier au journal officiel ces quatre cahiers des charges. Si cette publication intervient avant le 12 décembre à 12 heures, date limite de la déclaration de récolte, les opérateurs concernés par ces IGP pourront mettre sur le marché des bulles IGP.

Une féroce bataille

La Confédération française des vins IGP s’attend à un nouveau recours devant le Conseil d’Etat de la Fédération des Crémants. Ceux-ci sont farouchement opposés à la création d’IGP mousseux et avaient obtenu l’annulation de certains cahiers des charges d’IGP mousseux par le Conseil d’Etat. L’aspect de l’antériorité était le motif invoqué pour justifier l’annulation. Les cahiers des charges validés le 19 octobre par l’INAO ont été retravaillés pour développer et approfondir la question de l’antériorité.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé