Accueil / Commerce/Gestion / La diversité du vin fait son chemin en Chine
La diversité du vin fait son chemin en Chine
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Boule à facettes
La diversité du vin fait son chemin en Chine

Le consommateur chinois affûte ses préférences et ses modes de consommation. Autant d’opportunités pour pénétrer ce vaste marché.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 21 juin 2017
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La diversité du vin fait son chemin en Chine
La conférence du 20 juin organisée par la Wine Intelligence sur Vinexpo a montré combien le marché chinois évolue rapidement vers une maturité de la demande et une diversité des attentes. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
I

ntitulée « Le marché diversifié du vin en Chine », la conférence de la Wine Intelligence qui s’est tenu le 20 juin à Vinexpo a montré comment de nouvelles facettes apparaissent sur le marché chinois. « Ce n’est plus un marché de marques d’entrée de gamme et de vins ultra-premium. Depuis environ deux ans, des marques de taille moyenne se développent et même des vins de niche trouvent leur place » Aline Bao, directrice de Fine wine purchase et E-commerce business chez Cofco wine and wine international. Par niche, il faut entendre des origines régionales telles que les vins de Loire, la Sicile, l’Argentine, les vins bio… « La maturité du marché apporte une diversité de l’offre chinoise » poursuit Aline Bao.

L'oeuvre du e-commerce

La consommation du vin est marquée par la démocratisation, le vin ne s’adressant qu'aux élites. La Wine Intelligence estime que le nombre de consommateurs de vin importé issu de la classe moyenne et supérieure atteint désormais les 48 millions de personnes (contre 38 millions, il y a seulement deux ans). Cette évolution apporte de nouveaux comportements de consommation et attentes. L’explosion des ventes de vin sur Internet est fulgurante et a œuvré à la rapidité de la démocratisation du vin. 48 % des consommateurs de vins importés ont ainsi passé commande sur le web dans les six derniers mois, selon la Wine Intelligence. « En Chine, les gens utilisent beaucoup les réseaux sociaux créateurs de business. Les Chinois sont très contents de s’afficher autour d’un post d’une marque, de se présenter aux autres comme le consommateur de telle marque » affirme Terry Xu, co-fondateur d’Aroma Republic.

Des goûts régionalisés

Autre évolution, une émergence des préférences des consommateurs en fonction des régions chinoises. Au Nord, au Sud, à l’Est et l’Ouest de la Chine, les goûts ne sont pas les mêmes. Cela correspond au type de cuisine et de gastronomie régionale. « Mais, il ne faut pas croire que cette diversité de goûts est liée aux accords mets et vins. Il s’agit plutôt d’une habitude du palais pour certaines saveurs » précise Chuan Zou, de la Wine Intelligence. D’ailleurs, les Chinois formalisent leurs préférences. En matière de vin rouge, ils utilisent « moelleux et riche », « aromatique », « tannins souples ». Ils réagissent très mal aux goûts acétiques et aux tannins prononcés. Pour les blancs, qui ont « un très fort potentiel de développement en Chine » assure Aline Bao, c’est l’acidité qui les gêne et ils recherchent des vins sucrés, agréables à boire en été. « C’est un peu la même chose pour les vins effervescents. Les Chinois ne comprennent pas l’acidité du Champagne. En revanche, il y a un potentiel pour les effervescents sucrés tels que l'Asti » assure Debra Meiburg, MW.

Enfin, la normalisation du marché est désormais réalisée. « Un Yellow Tail est vendu le même prix en Chine qu’en Grande-Bretagne » constate Richard Halstead, CEO de la Wine Intelligence.

Pour attirer le consommateur, il faut produire un contenu en ayant à l’esprit l’univers de concurrence qui ne se limite pas à l'offre bachique. Et Terry Xu d’insister : « Les Chinois ont de l’argent mais pas de temps. C’est donc avec d’autres produits de divertissements tels que la musique, le cinéma que le vin est en concurrence. La compétition entre le vin français ou italien n’est pas un sujet !

Pour télécharger la présentation de la conférence de la Wine Intelligence, c'est par ici

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé