Accueil / Commerce/Gestion / France Boissons aide à l'installation d'une vigneronne bio

Cave de Plaimont
France Boissons aide à l'installation d'une vigneronne bio

Avec une avancée de trésorerie de 30 000 euros, la filiale de distribution de Heineken mise sur la création au long terme d'une gamme bio dans le Gers.
Par Alexandre Abellan Le 13 juin 2017
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
France Boissons aide à l'installation d'une vigneronne bio
À 30 ans, Soizick Millet a repris 8 hectares de vigne à Saint-Mont, après avoir obtenu un bac Sciences et Technologies de l’Agronomie et de l’environnement, et avoir été séduite par des vacances dans le Gers. - crédit photo : France Boissons
E

n cours de finalisation marketing, la gamme bio « à tire d’elle » en AOC Saint-Mont a déjà bien bouclé sa commercialisation et son storytelling. Avant même d’être récoltée, la cuvée était en effet déjà achetée par le distributeur France Boissons, qui a soutenu l’installation de sa jeune productrice, Soizick Millet, adhérente à Plaimont Producteurs. Ce vin rouge de tannat est issu d’un accord tripartite inédit : le distributeur a acheté sur pied une partie de la récolte 2016 de la viticultrice, qui s’est installée l’année même en adhérant à Plaimont Producteurs.

« Pour sa première année d’exploitation, nous avons donné à Soizick Millet le confort d’avoir sa première vendange achetée, avant même sa production » résume Denis Bonnet, le responsable vins du distributeur France Boissons. Faisant de cette avance de trésorerie un cas d’école pour l’aide à l’installation, il souligne également que cette reprise sécurise le potentiel de production bio de l’AOC Saint Mont. « La proportion y est faible. Ils sont 5 bio dans l’appellation, sur 250 coopérateurs. Ce qui témoigne bien des défis climatiques de cette production dans le Gers » explique-t-il.

Ce n’est pas un one-shot

Pour France Boissons, ce partenariat inédit a pour objectif de proposer un Saint-Mont bio dans son assortiment permanent. Avec 30 à 35 000 cols produits pour le premier millésime de Soizick Millet, France Boissons envisage d’autres apports pour augmenter le volume et donner une ampleur supplémentaire à la gamme*. Et son lancement national, prévu pour la fin 2017. Si rien n’a été décidé pour le millésime 2017, le distributeur n’envisage pas de ne pas continuer son partenariat avec la viticultrice, et la première union coopérative des vins du Sud-Ouest.

Première pour France Boissons, cette aide pourrait être réitérée à l’avenir, afin d’étudier d’autres initiatives d’installation glisse Denis Bonnet.

 

* : En 2016, France Boissons a distribué 36 millions de cols de vin (avec 2 950 références pour 5 000 clients).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé