LE FIL

Santé

Joël Forgeau défend une politique de prévention

Mercredi 01 mars 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Joël Forgeau, président de Vin et Société, suggère aux politiques de prendre le temps de dresser le bilan des politiques de santé et de s'intéresser à la prévention.Joël Forgeau, président de Vin et Société, suggère aux politiques de prendre le temps de dresser le bilan des politiques de santé et de s'intéresser à la prévention. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Sur le salon de l’agriculture, le président de Vin et Société délivre un message aux différents politiques venus sur le stand du Pavillon des Vins : la France est en retard sur la politique de prévention contre l’alcoolisme.

Ce n’est pas Joël Forgeau, président de Vin et Société, qui le dit mais l’OCDE. La France consacre 2 % de son budget santé à la prévention contre l’alcoolisme : c’est insuffisant estime l’Organisation. Le président de vin et société tente ainsi de transmettre un message aux hommes politiques qui se rendent sur le Pavillon des Vins : celui de l’importance de la prévention. Et de demander qu’il y ait un vrai débat en France pour faire le bilan des différentes actions menées dans le cadre de la politique de santé de lutte contre l’alcoolisme. Pour le président, ce bilan est un préalable à toutes nouvelles orientations politiques. Et il rappelle que la filière française défend un principe clair : celui des repères de consommation qui ont le mérite de la lisibilité pour le consommateur. Il rappelle également que la filière est prête à diffuser ces principes de consommation responsable.

  

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé