LE FIL

Castel

Lionel Chol prend la présidence du négoce bordelais

Vendredi 11 mars 2016 par Alexandre Abellan

Premier représentant de Castel à accéder à cette fonction, Lionel Chol a été élu ce 10 mars, à l’issue de l’assemblée générale de l’Union des Maisons de Bordeaux.
Premier représentant de Castel à accéder à cette fonction, Lionel Chol a été élu ce 10 mars, à l’issue de l’assemblée générale de l’Union des Maisons de Bordeaux. - crédit photo : UMB
Le Syndicat des Négociants en Vins de Bordeaux et de la Gironde vient d’élire un nouveau président, annonçant la prochaine alternance à la tête de l’interprofession.

Directeur du négoce Oenoalliance (groupe Castel), Lionel Chol vient d’être élu à la présidence de l’Union des Maisons de Bordeaux (UMB). Il succède à Allan Sichel (maison Sichel), qui est le candidat annoncé* du négoce girondin à la présidence du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (le vigneron Bernard Farges achevant son mandat en juin prochain).
Au-delà de l’alternance production/négoce à la tête du CIVB, cette élection marque une petite révolution sur la place de Bordeaux. Le groupe Castel marque un tournant, en affichant sa volonté d’assumer ses responsabilités de leader, comme l'analyse un connaisseur du négoce.

Oenoalliance, filiale spécialisée

A 45 ans, Lionel Chol dirige la filiale Oenolliance, basée à Beychac-et-Cailleau et rachetée par le groupe familial Castel en 2008. En complément du site historique de Blanquefort, cette structure gère les châteaux et marques de Bordeaux (Baron de Lestac, Malesan…) du premier groupe français des vins (Boulaouane, Roches Mazet, Sidi Brahim, Vieux Papes…). En 2014, le chiffre d’affaires du groupe Castel s’élevait globalement à 625,7 millions d’euros. D'après le groupe, 19 bouteilles de ses vins sont consommées chaque seconde dans le monde (soit 600 millions de cols commercialisés annuellement).

 

* : Cette candidature doit encore être validée ce 20 avril, par le conseil d’administration de la Fédération des Négociants de Bordeaux et de Libourne (soit l’UMB et le Syndicat du Commerce en Gros des Vins et Spiritueux du Libournais).

Chiffres clés
D’après les estimations, 70 % des ventes de vins de Bordeaux seraient assurées par la place. L’UMB réunit 82 négociants, dont le chiffre d’affaires total atteignait 2,6 milliards d’euros en 2014 (pour moitié réalisé par 9 entreprises).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé