LE FIL

Champagne

Vers la création de cépages résistants aux maladies « cousins » du Chardonnay et du Pinot noir

Lundi 12 janvier 2015 par Juliette Cassagnes

Champagne : vers la création de cépages résistants aux maladies « cousins » du Chardonnay et du Pinot noir

A la demande des professionnels champenois, le pôle national matériel végétal de l’IFV et l’INRA de Colmar viennent de démarrer un nouveau programme de création variétale régional. Celui-ci consiste à mettre au point de nouvelles variétés de vigne qui se « rapprochent » d’un point de vue qualitatif des deux cépages phares champenois, le Pinot noir et le Chardonnay, et qui soient résistantes aux maladies fongiques : mildiou et oïdium. Un troisième cépage, le « Gouais » fait également partie du lot, un très vieux cépage français et ancêtre de nombreux cépages actuels, comme le Chardonnay.

 

«Ce programme de recherche consiste à recroiser les super géniteurs résistants issus du programme Resdur avec nos cépages locaux, pour avoir une descendance qui s’en rapproche et qui contiennent les gènes de résistance, explique Dominique Moncomble, directeur du pôle technique du CIVC. Mais on en est encore loin ! tempère celui-ci. Démarré en 2014 avec l’hybridation, il faut ensuite compter entre 15 à 20 ans avant leur obtention. »

 

A terme, seules 4 à 6 variétés « les plus intéressantes » d’un point de vue qualitatif et résistance, seront retenues pour les trois cépages, puis proposées pour inscription au catalogue officiel des variétés, avec « un nouveau nom à trouver ». Les responsables professionnels auront alors la possibilité de les introduire dans les cahiers des charges de leurs appellations.

 

Concernant les autres régions viticoles, une démarche similaire a été entamée en Cognac, pour l’Ugni blanc. A Bordeaux, le projet « NewVine » est à l’étude ; ceui-ci vise à obtenir des cépages résistants au mildiou et à l'oïdium à partir de géniteurs emblématiques de l'encépagement bordelais. Pour les Côtes du Rhône, le programme n’est pas (encore) lancé, mais la réflexion est en cours, conduite par l’Institut rhodanien.

Crédit photo: Inra Colmar

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé