Accueil / Politique / Le groupe d’études vigne et vin a sa présidente RN, et ses vice-présidents Renaissance
Le groupe d’études vigne et vin a sa présidente RN, et ses vice-présidents Renaissance
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Nouvelle mandature
Le groupe d’études vigne et vin a sa présidente RN, et ses vice-présidents Renaissance

La députée Stéphanie Galzy pilotera l’outil de travail parlementaire dédié à la filière vin. Indiquant précédemment boycotter une présidence du Rassemblement National, le groupe Renaissance participera finalement.
Par Alexandre Abellan Le 13 janvier 2023
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le groupe d’études vigne et vin a sa présidente RN, et ses vice-présidents Renaissance
Stéphanie Galzy préside le groupe d'études vigne et vin de l'Assemblée Nationale pour la nouvelle mandature. - crédit photo : DR
P

remiers mandats pour Stéphanie Galzy : comme députée de l’Hérault sous l’étiquette du Rassemblement National (RN) et comme présidente du groupe d’études vigne et vin de l’Assemblée Nationale. Présente dans le vignoble languedocien depuis son élection de juin 2022, l’élue d’opposition a pour seul lien avec la filière le terroir très viticole de sa circonscription. On y trouve les appellations Faugères, Minervois, Picpoul de Pinet, Terrasses du Larzac… Et l’IGP Côtes de Thongue. Prenant tout juste ses fonctions, Stéphanie Galzy réserve la primeur de sa feuille de route aux membres du groupe d’études.

Ayant suscité l’émoi chez certains députés viticoles de la majorité présidentielle, cette présidence RN devait conduire à une absence de vice-présidents issus du groupe politique Renaissance. Finalement, deux députés de la majorité seront ses vice-présidents : Éric Girardin (Marne) et Pascal Lavergne (Gironde), par esprit de respect des institutions entend-on dans le groupe parlementaire. Les députés de Renaissance prépareraient toujours un groupe de travail informel pour avoir lien direct avec les représentants du vignoble.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
MG Le 13 janvier 2023 à 17:17:07
Il était temps que tous ce beau monde se mettent d'accord pour le bien de la filière et-ce quelque soit son étiquette. Quand je lis ceci : ... Éric Girardin (Marne) , par esprit de respect des institutions entend-on dans le groupe parlementaire" ; quand on ne sait pas réaliser des bulletins de vote conforme à la loi et qu'on est suspendu à la décision du Cons. Constitutionnel, l'humilité est de mise.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé