Accueil / Gens du vin / Matthieu Rozel réélu à la tête des vins AOC Grignan-les-Adhémar
Matthieu Rozel réélu à la tête des vins AOC Grignan-les-Adhémar
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Drôme
Matthieu Rozel réélu à la tête des vins AOC Grignan-les-Adhémar

Le vigneron dromois rempile pour trois années supplémentaires et un troisième mandat à la présidence de l'appellation. La progression qualitative et la promotion de l'appellation sont au programme, pour en faire une "pépite" de la vallée du Rhône
Par Olivier Bazalge Le 01 août 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Matthieu Rozel réélu à la tête des vins AOC Grignan-les-Adhémar
Matthieu Rozel poursuit à la présidence de l'appellation Grignan-les-Adhemar - crédit photo : DR
A

gé de 36 ans, le vigneron installé sur le domaine éponyme rempile pour un 3ème mandat à la présidence de l’AOC rhodanienne. Engagé de longue date au sein de la filière, Matthieu Rozel a également été président de la section jeune des Vignerons Indépendants de France de 2013 à 2019.

Après six ans de présidence, le jeune vigneron, diplômé de l’école supérieure de commerce (ESC) de Dijon et d’une licence marketing du vin de Suze-la-Rousse, estime que « les résultats sont au rendez-vous depuis que l’appellation a été relancée en 2010, en même temps que son nom a évolué », avance-t-il par communiqué.

Pour ce troisième mandat, Matthieu Rozel entend travailler sur les axes de la qualité et de la communication. D’un côté, le contrôle interne sera renforcé, les plans de contrôle seront réécrits et l’engagement environnemental de l’appellation sera encore développé. « Agroforesterie et préservation de la biodiversité seront encore appuyés, grâce à la plantation de haies et l’installation de nichoirs pour les oiseaux », valide le président de l’appellation de la Drôme provençale.

Aire d'appellation en question

La réflexion sur l’implantation de cépages résistants ou mieux adaptés au changement climatique sera poursuivie et « la commission technique planchera sur la délimitation de l’aire d’appellation. Nous avons 22 000 ha potentiels pour 1 800 ha revendiqués chaque année en surfaces réelles », explique encore Matthieu Rozel par communiqué.

Une seconde commission travaillera à la promotion de l’ensemble des actions des vignerons de l’appellation autour des thèmes de la « promotion de la qualité de nos vins, mais aussi le développement de notre image de pépite de la Vallée du Rhône », poursuit un communiqué. Cette commission aura aussi la responsabilité de la poursuite de la stratégie oenotouristique et de l’amélioration de l’accueil dans les caveaux.

Reconnue depuis 1973 (ex-AOC coteaux du Tricastin), l’appellation regroupe 26 caves particulières et 7 caves coopératives pour une production annuelle avoisinant les 45 000 hl, dont 77 % de vins rouges. Depuis 2010, l’appellation entend aller vers un positionnement toujours plus qualitatif, pour faire de ce terroir de la Drôme provençale un fleuron des vins de la vallée du Rhône.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé