Accueil / Viticulture / Cette agrafe de palissage de la vigne confuse aussi eudémis
Cette agrafe de palissage de la vigne confuse aussi eudémis
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

2 en 1
Cette agrafe de palissage de la vigne confuse aussi eudémis

M2i enchaîne les innovations dans le domaine de la confusion sexuelle. La société propose des produits pulvérisables, un gel applicable sous forme de spray, et se prépare à lancer une agrafe de relevage biosourcée et biodégradables contenant des phéromones.
Par Marion Bazireau Le 17 juin 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cette agrafe de palissage de la vigne confuse aussi eudémis
M2i a vérifié l'efficacité de son agrafe au vignoble et planche désormais sur son dossier d’homologation. - crédit photo : DR
S

ociété française devenue leader des phéromones en Europe en seulement neuf années, M2i continue à innover sur le marché de la confusion sexuelle. Elle a d’abord conçu une solution pulvérisable bio sur feuilles et sur grappes de vigne, et miscible avec tous les autres phytos, conventionnels et bio. Exployo Vit est commercialisée par Syngenta.

« L’idée est d’encourager les viticulteurs à adopter le biocontrôle en leur épargnant la contrainte de la pose de diffuseurs en plastique. Ceux qui le souhaitent peuvent alterner entre la confusion et les traitements chimiques classiques » explique Johann Fournil, responsable de la communication de l’entreprise.

M2i est également en passe d’obtenir une homologation pour un gel à appliquer manuellement à l’aide d’un spray à mettre sous pression à l’aide d’une pompe similaire à celle d’un vélo. Ce gel sera vendu par Corteva. 500 noisettes par hectare et par an pour lutter contre les trois générations d’eudémis. « Les viticulteurs n’auront qu’un passage à faire et n’auront plus besoin de repasser dans leurs vignes pour retirer les diffuseurs ».

Efficace sur de petites surfaces de vigne

Ces deux innovations ont l’avantage d’être efficaces sur de petites surfaces, comprises entre 1 et 2 hectares. M2i finalise enfin un prototype d’agrafe de relevage « 2 en 1 » contenant des phéromones qui se libèrent progressivement toute la saison.

« Cette agrafe est aussi résistante que les agrafes de palissage classique. Elle est biosourcée, issue de matières premières végétales, et se biodégrade toute seule à la fin du millésime » promet Johann Fournil, qui précise que son design est encore susceptible d’être légèrement modifié.

La société a vérifié son efficacité au champ et planche désormais sur son dossier d’homologation. « Cette agrafe sera disponible au plus tard en 2024 ».

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé