Accueil / Commerce/Gestion / 50 % d’aide à la location d’un stand pour les vignerons retournant en salon

Saison 2022-2023
50 % d’aide à la location d’un stand pour les vignerons retournant en salon

Un nouveau volet d’aides exceptionnelles covid soutient la participation des PME de la filière vin pour mettre en marché vins et fournitures en foires.
Par Alexandre Abellan Le 28 mars 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
50 % d’aide à la location d’un stand pour les vignerons retournant en salon
Sur les salons éligibles, cette aide est accessible aux PME, à condition de « ne pas avoir été exposantes du même salon ou de la même foire lors de sa précédente session ». - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
A

vis aux petites et moyennes entreprises* de la filière vin n’ayant pas exposé dernièrement sur certains salons : la moitié de leurs frais d’inscription et de location d’espace peut être pris en charge (dans la limite de 12 500 € HT/entreprise) « pour soutenir la reprise de l'activité du secteur de l'événementiel professionnel dans le contexte de la crise de la covid-19 » indique le décret n° 2022-370 publié ce 16 mars.

Se limitant à certains salons (ayant reçu au moins « 500 exposants lors de leur dernière édition précédant la crise sanitaire, soit avant mars 2020 »), la liste d’évènements éligibles pour la filière vin réunit des salons grand-public (Salon International de l’Agriculture, salon des vignerons indépendants de Lille, Paris et Strasbourg…) et professionnels (Wine Paris & Vinexpo Paris). En dehors de la mise en marché de vins, les PME fournissant des matériels et consommables au vignoble peuvent également bénéficier d’aides directes sur des rendez-vous techniques (Vinitech Sifel, Sival…). Pilotée par le réseau des Chambres de commerce et d'industrie (CCI) pour les évènements se tenant de mars 2022 à juin 2023, cette aide est accessible aux PME par télédéclaration, à condition de « ne pas avoir été exposantes du même salon ou de la même foire lors de sa précédente session ». L’aide est plafonnée à 1,3 million € HT par événement (pour un enveloppe globale de 96,2 millions €).

Pied à l’étrier

« C’est un outil pertinent pour réencourager les entreprises à exposer pour la première fois ou à réexposer » salue Jean-Marie Fabre, le président des Vignerons Indépendants de France, pour qui cet allégement des coûts est un vrai « coup de pouce à évènementiel ». Directrice du salon Vinitech à Bordeaux, Delphine Demade confirme que « c’est un vrai soutien : et une prise en considération de l’effet de levier des évènements sur les rouages de l’économie française. C’est un pied à l’étrier pour vérifier efficacité économique d’un évènement. »

Delphine Demade ajoute que les salons bénéficieront du plan de relance Tourisme qui va soutenir le recrutement d’acheteurs internationaux (dans le volet tourisme d’affaires du plan). Le ministère de l’Economie débloque 3,4 millions € pour abonder une enveloppe de 5,3 millions d’euros pour aider 30 salons internationaux (dont Vinitech, Wine Paris & Vinexpo Paris et la salon de l’Agriculture) à recruter des visiteurs internationaux ciblés via l’association Promosalons (implanté dans 52 pays).

 

 

* : Soit « toute entreprise occupant moins de 250 personnes et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 50 000 000 € ou dont le total du bilan annuel n'excède pas 43 000 000 € » précise notamment le décret.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé