Accueil / Viticulture / Cette chaufferette à bois protège la vigne du gel sans chauffer le ciel
Cette chaufferette à bois protège la vigne du gel sans chauffer le ciel
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Muscadet
Cette chaufferette à bois protège la vigne du gel sans chauffer le ciel

Le Braséro Protect émet la moitié de sa puissance par radiation, en ciblant les bourgeons. Il est léger et n’a besoin que de 5 kgs de pellets de bois pour protéger la vigne du gel pendant plus de 5 heures.
Par Marion Bazireau Le 07 mars 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cette chaufferette à bois protège la vigne du gel sans chauffer le ciel
Un Braséro Protect coûte 160€. Comme les bougies, il en faut entre 350 et 400 par hectare. A environ 30 centimes le kg de pellets, il faut ensuite compter un peu plus de 500€ par nuit de protection contre le gel. - crédit photo : Buds Guard
S

ouvent gêné par la fumée des bougies sur la route de son bureau à Vertou (44), François Allain a eu l’idée de proposer une autre solution de lutte contre le gel aux vignerons de sa région.

« Je me suis lancé en avril 2020, pendant le confinement, en repartant simplement sur l’activité principale de mon entreprise Kerinnov, le poêle à bois » se souvient le dirigeant.

Moins d’un an plus tard, il dépose un brevet pour le « Braséro Protect », une chaufferette qui, sans faire de fumée, de bruit ou sans émettre d’odeurs, et avec seulement 5 kgs de pellet de bois, délivre une énergie de 20 kW/h. De quoi réchauffer la vigne pendant plus de 5 heures, d’après l’étude réalisée par les ingénieurs de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM) de Nantes.

« Comme 50% de sa puissance est générée par radiation, on protège les bourgeons sans chauffer le ciel » reprend François Allain.

La simplicité d’utilisation constitue le deuxième atout de ce braséro. « Il ne pèse que 11 kgs à vide et mesure 1,10 mètre une fois déployé. Pour le stocker, on range sa cheminée dans le foyer ».

S’il gèle, François Allain testera le Braséro Protect chez des vignerons du Muscadet et dans un château à Saint-Emilion cette saison avant de lancer les séries en septembre 2022. Il sait déjà qu’il sera a minima aussi efficace que les bougies.

Pas de particules fines

Les chaufferettes seront réalimentées en pellets avant chaque nuit à risque.

Contrairement à d’autres systèmes antigel, elles ne laissent pas de résidus et émettent très peu de particules fines. « Elles ne font que redégager le CO2 que les arbres ont préalablement capté dans l’atmosphère ».

Seul hic, le prix. Un Braséro Protect coûte 160€. Comme les bougies, il en faut entre 350 et 400 par hectare. A environ 30 centimes le kg de pellets, il faut ensuite compter un peu plus de 500 € par nuit de protection. Les vignerons intéressés peuvent contacter Buds Guard, la société nouvellement créée pour le produire et le commercialiser.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (3)
Vince Le 04 avril 2022 à 09:09:22
Est ce que les pellets résistent bien au froid et à l'hygrométrie lorsque l'on remplit le réservoir l'avant veille d'une gelée ?
Signaler ce contenu comme inapproprié
Buds Guard Le 17 mars 2022 à 12:57:24
Bonjour Vince, Merci pour vos encouragements. Il faut mettre en perspective l'investissement par rapport à une sécurité de protection nettement supérieure : le brasero peut être allumé autant de fois que nécessaire et ce plusieurs années durant. Plus de stress de gestion du stock de bougies. L'allumage est aussi simple que des bougies.
Signaler ce contenu comme inapproprié
Vince Le 15 mars 2022 à 19:36:26
Enfin un système non polluant pour protéger les vignes du gel. Les images de la pollution du vignoble de chablis très adepte des chauferettes au pétrole restent encore dans la mémoire Effectivement cela semble intéressant que l'on puisse utiliser ces chauferettes non polluantes avec la norme HVE et VDC pour la champagne. Reste le coût encore assez élevé 350x160=56000 euros par ha et l'allumage de ces chauferettes qui doit être assez fastidieux. Mais cela peut être intéressant si le prix de la chauferette serait plus abordable. A suivre l'idée est très bonne
Signaler ce contenu comme inapproprié

© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé