Accueil / Commerce/Gestion / Et la plus grande province chinoise consommatrice de vin est...

Etude consommateur
Et la plus grande province chinoise consommatrice de vin est...

Lors de la plus grande foire aux achats en ligne en Chine, le 11 novembre, le leader chinois du commerce électronique, JD.com, a dévoilé la province chinoise la plus amatrice de vin.
Par Natalie Wang (Vinojoy) Le 19 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Et la plus grande province chinoise consommatrice de vin est...
La province chinoise la plus férue de vin n'est pas la plus consommatrice de boissons alcoolisées. - crédit photo : Vinexpo Shanghai
L

e festival des achats Double 11, ou Journée des célibataires, a lieu le 11 novembre de chaque année sur les sites des principaux détaillants chinois. Des bons d’achat et des aides à la consommation sont habituellement proposés sur les plateformes pour inciter les utilisateurs à consommer lors de cette « virée shopping » la plus importante au monde. Cette fête est considérée comme un baromètre du moral des consommateurs et de la croissance économique en Chine. Pendant ce festival Double 11, de nombreux acheteurs chinois de boissons alcoolisées en ligne profitent de l'occasion pour faire le plein de leurs cuvées préférées grâce aux bonnes affaires proposées. Cette année, le baijiu, la bière et le vin ont été plébiscités par les clients du site JD.com. Contrairement aux idées reçues, les acheteurs les plus attirés par le vin sont originaires de la province du Sichuan, au sud-ouest de la Chine.

 

D'après ces données, les 10 régions comptant le plus grand nombre d’acheteurs de boissons alcoolisées en ligne sont le Guangdong, Pékin, le Jiangsu, le Shandong, Shanghai, le Hebei, le Henan, le Zhejiang, le Sichuan et le Liaoning. Le Shaanxi, le Jiangxi, le Zhejiang, l’Anhui, Chongqing, le Yunnan et Tianjin représentent les régions où l’augmentation du nombre d’acheteurs de boissons alcoolisées s’avère être la plus rapide. Chaque région a enregistré une augmentation de plus de 30 % du nombre d’acheteurs d’une année sur l’autre.

Le Sichuan aime le vin

Pour le vin, le Sichuan, le Fujian, le Guangxi, le Zhejiang et le Tibet représentent les cinq plus grandes régions acheteuses. Même si le Sichuan se classe neuvième plus gros acheteur de boissons alcoolisées en ligne au niveau national, il s'avère que c’est la province la plus férue de vin. Celui-ci fait figure de boisson de choix au sein de la population du Sichuan, au sud-ouest de la Chine, puisque 20 % de ses habitants préfèrent le vin pour leur consommation d'alcool.

Non seulement préfèrent-ils le vin, mais leurs dépenses en boissons alcoolisées par habitant sont également élevées. Les acheteurs localisés dans le Sichuan, avec en fer de lance la tranche d'âge des 46 ans et plus, dépensent en moyenne plus de 1 000 RMB (137 €) en boissons alcoolisées. Les acheteurs situés dans la province voisine de Chongqing sont pour la plupart nés après 1995 ou 1985 et dépenseraient en moyenne plus de 500 RMB (69 €) en boissons alcoolisées, toujours selon JD.com.  À l'inverse, la province du Hebei, dans le nord de la Chine, est la moins friande de vin. Les acheteurs y ont montré le moins d’intérêt pour le vin, puisque seuls 10 % ont choisi cette catégorie.

Pour le baijiu, le Henan, le Shandong, le Hebei, l'Anhui et le Jiangxi se classent en tête des régions acheteuses. Le Henan a détrôné le Shandong pour devenir la plus grande province acheteuse de baijiu avec plus de 60 % d’acheteurs plébiscitant l’alcool chinois. A contrario, les consommateurs à Shanghai se montrent les moins enclins à consommer du baijiu. Seuls 30 % d'entre eux choisissent d’en boire, ce qui représente la part la plus faible en Chine. Pour ce qui est de la bière, la consommation se concentre notamment dans les régions de Liaoning, du Heilongjiang, du Jilin, de Pékin et de Ningxia ; pour le « vin de fruit », les 5 premières régions consommatrices sont celles du Sichuan, de Pékin, du Shanxi, de Chongqing et du Jilin.

 


 

La jeune génération préfère les boissons légères

Les résultats de l’enquête de JD.com montrent que les jeunes consommateurs préfèrent les boissons alcoolisées dont le prix est plus abordable et le degré d'alcool plus faible, tandis que les consommateurs d'âge moyen et les seniors préfèrent les boissons plus alcoolisées et traditionnelles.

Selon les données du détaillant en ligne, les jeunes âgés de 20 à 25 ans préfèrent les cocktails et le rhum. L’engouement en faveur des cocktails peut être attribué à la montée en puissance de la culture des barmen en Chine. Les cocktails sont également considérés comme plus légers que les alcools purs et plus faciles à apprécier pour les jeunes.

Les « vins de fruits » et les bières dont la teneur en alcool est habituellement plus faible, sont les plus appréciés des consommateurs âgés de 26 à 35 ans. La progression des boissons faiblement alcoolisées est impulsée par la tendance émergente à modérer sa consommation d'alcool.  Quant aux quadragénaires et quinquagénaires, le baijiu et le saké restent les premiers choix des consommateurs âgés de 36 à 45 ans, tandis que ceux âgés de 46 à 55 ans préfèrent le vin, y compris ceux qui offrent la possibilité de faire un placement. Généralement plus chers avec des taux d'alcool plus élevés, ils sont souvent offerts ou consommés lors d’événements mondains. En Chine, le « vin jaune » traditionnel et le « vin médicinal » sont les plus appréciés des consommateurs âgés de 56 ans ou plus. Le « vin médicinal » est traditionnellement élaboré à partir d'herbes médicinales ou de parties d'animaux. Ses consommateurs sont bien souvent les plus âgés qui estiment qu’il favorise une bonne santé et régule les fonctions corporelles.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé