Accueil / Commerce/Gestion / Le bourru comme animation décalée de son caveau de vente

Vallée du Rhône
Le bourru comme animation décalée de son caveau de vente

Vigneron dans le Vaucluse, Xavier Anglès organise ce 10 novembre à Jonquerettes un évènement décalé pour faire découvrir au grand public la dégustation d'un moût en fermentation.
Par Alexandre Abellan Le 05 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le bourru comme animation décalée de son caveau de vente
N’appréciant pas les classiques photos de vigneron un verre à la main en cave, Xavier Anglès pose pour Halloween à la sortie d’un pigeage de cuve « ensanglantée ». - crédit photo : DR
l

« Le bourru, ce n’est pas local. Peu de monde sait ce dont il s’agit ici (à part ceux du métier). On le trouve plutôt à Bordeaux, en Bourgogne, dans le Beaujolais (sous le nom de paradis)… Et en Ardèche, où on l’accompagne de châtaignes grillées, ce que nous allons proposer comme accord » explique Xavier Anglès, le vigneron du domaine du Bois de Saint Jean (53 hectares de vignes en AOC Châteauneuf-du-Pape, Vacqueyras, Côtes-du-Rhône Village Gadagne…). Ce 10 novembre, la propriété rhodanienne organise à partir de 17 heures une dégustation en extérieur de vin bourru à Jonquerettes (Vaucluse), accompagné de châtaignes donc, mais aussi d’un food truck (le P'ti Camion de Bruno Gourdet).

Permettant de faire découvrir aux consommateurs une étape transitoire du moût de raisin au vin fini, le bourru est aussi une occasion d’animation pour le domaine du Bois de Saint Jean. « Avec la pandémie, nous avons remis en question les animations que nous réalisons depuis 25 ans. Nos portes ouvertes se tenaient tous les samedis suivant le jeudi de l’ascension. [Avec le covid] cela fait deux ans que nous n’avons pas fait de portes ouvertes » indique Xavier Anglès. Pour dynamiser ses ventes directes, la propriété a notamment organisé en juillet quatre soirées « bar à vin », accueillant en moyenne 200 personnes/soir (avec l’aide des vacanciers, mais aussi de la proximité d’Avignon et de son festival).

Les ventes au caveau sont mon fond de roulement

Boisson éphémère, ce bourru ne sera consommé que sur place (pour 8 €/personne), donnant l’occasion de faire parler du vin et de promouvoir le point de vente directe du domaine. « Les ventes au caveau sont mon fond de roulement » conclut Xavier Anglès.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé