Accueil / Viticulture / La Corse viticole quasi épargnée par les incidents climatiques

L'exception qui confirme la règle
La Corse viticole quasi épargnée par les incidents climatiques

Seul le stress hydrique dans les vieilles vignes et la pression mildiou sur la côte orientale pourraient impacter les rendements. Les gelées d'avril ont été moins fortes que sur le reste du pays.
Par Marion Bazireau Le 17 août 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La Corse viticole quasi épargnée par les incidents climatiques
Le millésime est moins précoce que l’an passé. Les premières vendanges de bianco gentile ont démarré ce samedi 14 août. - crédit photo : DR
E

n Corse du Sud, certaines parcelles du vignoble de Figari ou de Sartène ont été très touchées par les gelées d’avril.

« Certaines parcelles ont été détruites à près de 80%. La végétation a repris mais la vigne n’a pas donné de fruits » témoigne Anne-Gaëlle Dubreuil-Lachaud, de la Chambre d’agriculture de la Haute-Corse.

Sur la côte orientale, c’est le mildiou apparu après les pluies du printemps qui va faire baisser le rendement. « Mais pas à plus de 10% » reprend la conseillère viticole.

Quand les vignes continentales ont connu presque tous les maux, celle de Corse sortent plus ou moins indemne de ce millésime 2021.

Des écarts de maturité

Pour autant, les vignerons constatent comme leurs confrères de gros écarts de maturité. « Des grappes vertes cohabitent avec des grappes complètement verrées ».

Selon Anne-Gaëlle Dubreuil-Lachaud, la douceur au moment du débourrement suivie par des mois plus frais a perturbé le cycle végétatif. « Sur les cépages rouges, c’est flagrant ».

Comme ailleurs, le millésime sera moins précoce que l’an passé. Les premières vendanges de bianco gentile ont démarré ce samedi 14 août.

Au même moment, la conseillère constatait les effets du stress hydriques, notamment dans les vieilles parcelles non irriguées. « Je vois beaucoup de feuilles jaunir au niveau des grappes sur le nielluccio et des traces d’échaudage apparaître sur le vermentino ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (2)
J.Henry DAVENCE Le 24 août 2021 à 07:42:32
Le stress hydrique dans les vieilles vignes??? Ne serait-ce pas plutôt dans les jeunes?
Signaler ce contenu comme inapproprié
Mehdy Le 23 août 2021 à 14:21:04
Ouf !
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé