Accueil / Viticulture / Connaître la flore spontanée pour réussir l'enherbement de son vignoble

Herbier
Connaître la flore spontanée pour réussir l'enherbement de son vignoble

Une quinzaine de viticulteurs audois se sont formés à la reconnaissance de la flore spontanée dans le vignoble. Objectif : connaître la biodiversité de leur vignoble et mieux maîtriser l'enherbement.
Par Michèle Trévoux Le 19 juillet 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Connaître la flore spontanée pour réussir l'enherbement de son vignoble
Semis ou pas ? la flore spontanée est un bon indicateur. - crédit photo : Bio Civam de l'Aude
L

e Civam Bio de l’Aude a récemment organisé, à l’intention des vignerons audois, une journée de formation à la reconnaissance de la flore spontanée qui pousse dans les vignes. Une quinzaine de viticulteurs ont ainsi participé à cette rencontre du Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu Rural (CIVAM). Accompagnés par Guillaume Fried, botaniste spécialisé dans la flore des terres agricoles, les participants ont appris à reconnaître les différentes espèces naturellement présentes sur les sols viticoles du domaine de la Colline de l’Hirondelle à Douzens. Le botaniste a ainsi pu leur donner des clés de reconnaissance, et quelques caractères bio-indicateurs des plantes que l’on retrouve régulièrement dans le vignoble audois. Ont ainsi été observés par exemple : la scabieuse maritime, le gaillet mou (ou caille-lait), le géranium à feuilles rondes, l’avoine stérile ou encore la luzerne orbiculaire...

« Cette connaissance de la flore est intéressante pour ceux qui veulent implanter des couverts végétaux dans leurs vignes. Sur les sols longtemps désherbés chimiquement, le nombre d’espèces est limité et il est préférable de faire des semis pour enrichir avec d’autres espèces, le temps de retrouver de la biodiversité. Dans les vignobles en bio depuis plusieurs années, l’enherbement naturel est souvent suffisamment riche et diversifié, on peut se passer de semis. Mais il est toujours intéressant de savoir reconnaître ce qui pousse dans ses vignes » indique Anaïs Berneau, conseillère viticole au Bio Civam de l’Aude.

130 espèces identifiées

En complément de cette journée, le Civam Bio a réalisé un herbier qui fait l’inventaire de la flore poussant dans les couverts spontanés des vignerons du GIEE Vignes en Association. Cet herbier a été réalisé à la demande des vignerons désireux de mieux connaître l’enherbement naturel de leur vignoble. Sept domaines ont donc été sélectionnés pour effectuer des prélèvements. Ils ont été choisis de manière à ce que les parcelles observées soient en enherbement naturel depuis assez longtemps (au moins 3 ans) et bien répartis sur le département de manière à couvrir le maximum de terroirs différents. Finalement, ce sont 130 espèces différentes qui ont été répertoriées, sur l’ensemble du territoire. Dans l’herbier, chaque plante est accompagnée d’une fiche descriptive qui permet son identification et donne des indications sur le biotope de la plante (où la retrouve-t-on ?), ainsi que des caractères bio-indicateurs de la plante.

Ce document est disponible en version papier au Civam Bio 11, mais il sera également accessible en version numérique (avec la carte des lieux de prélèvements) d’ici la fin du mois de juillet sur le site du Civam Bio de l'Aude.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
Rgastineau Le 19 juillet 2021 à 12:27:04
excellente initiative 👍
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé