Accueil / Viticulture / Les conditions d’emploi de l’herbicide Pledge sont assouplies
Les conditions d’emploi de l’herbicide Pledge sont assouplies
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Désherbage chimique
Les conditions d’emploi de l’herbicide Pledge sont assouplies

La Commission européenne revoit le classement toxicologique de la flumioxazine, la matière active de l’herbicide de prélevée Pledge. Désormais classé H361d (et non plus H360D), celui-ci devient donc mélangeable et sa distance de sécurité riverain passe de 20 à 10 m.
Par Christelle Stef Le 21 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les conditions d’emploi de l’herbicide Pledge sont assouplies
Pledge est un herbicide qui s'applique en prélevée des adventices avant le débourrement sur des vignes de plus de quatre ans - crédit photo : Christelle Stef
L

es conditions d’emploi de l’herbicide Pledge (commercialisé aussi sous la marque Rami) sont désormais plus souples. Ce produit qui agit en prélevée des adventices peut désormais être appliqué en mélange avec un autre herbicide*. Et, sa distance de sécurité riverains (DSR) est réduite à 10 m, au lieu de 20 m. Pourquoi ? Parce que la Commission européenne a revu le classement toxicologique de la flumioxazine, la matière active qui rentre dans sa composition.

Initialement dotée de la phrase H360 D « peut nuire au fœtus » (reprotoxique de catégorie 1), la molécule est désormais classée H361d « susceptible de nuire au fœtus » (reprotoxique de catégorie 2). « C’est le fruit d’un travail scientifique fourni et étayé : de nouvelles études complexes ont précisé le mode d’action de la substance active. Elles ont démontré que le mode d’action de la flumioxazine, s’il peut causer des effets néfastes chez le rat (modèle de laboratoire), ne cause pas les mêmes effets sur l’homme » explique Philagro, la société qui commercialise Peldge/Rami, dans un communiqué.

Un large spectre d'efficacité

Pledge/Rami s’applique en prédébourrement sur des vignes de plus de quatre ans. Il est autorisé à la dose de 1,2 kg/ha. Il bénéficie d’un large spectre d’efficacité sur les graminées et les dicotylédones, et d'une longue durée d'action
 

* : Dans les conditions définies par l’arrêté du ministère de l’Agriculture du 10 avril 2010, modifié le 12 juin 2015

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé