Accueil / Commerce/Gestion / Les Cités du vin de Bourgogne en budgets et objectifs de visiteurs

Chiffres clés
Les Cités du vin de Bourgogne en budgets et objectifs de visiteurs

Sortant de terre, le projet de centres d'animation culturelle structurant le tourisme du vignoble bourguignon se dévoile avec 22 millions d'euros investis pour attirer 180 000 visiteurs/an.
Par Alexandre Abellan Le 02 juillet 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les Cités du vin de Bourgogne en budgets et objectifs de visiteurs
Trois cités pour autant de parti-pris architecturaux. - crédit photo : Siz’-ix Architectes, Correia Architectes & associés et RBC Architecture
Ã

À l’heure de la pose des premières pierres*, les trois cités des vins et des climats de Bourgogne font le point chiffré sur leurs avancements et objectifs respectifs. Basées à Beaune, Chablis et Mâcon, toutes trois partagent l’objectif de constituer « un réseau de trois lieux culturels et touristiques liés au patrimoine vivant de notre région » avec l’ambition commune d’accueillir 180 000 visiteurs par an à terme indique le dossier de presse du porteur de projet, le Bureau Interprofessionnel du Vin de Bourgogne (BIVB), qui laissera l’exploitation à l’Association Cité des vins et des Climats de Bourgogne.

Situé à proximité du centre-ville, la cité de Beaune se donne l’objectif d’accueillir 120 000 visiteurs par an grâce à son offre, notamment son parcours de visite de 1 100 m² (pour 1h30 de temps de visite). Se trouvant à proximité du quartier culturel en bord de Saône, la cité de Mâcon vise 35 000 visiteurs/an, avec 380 m² de parcours (pour 45 minutes de visite). S’appropriant le cellier du Petit Pontigny, la cité de Chablis compte accueillir 25 000 visiteurs/an dans ses 300 m² de parcours (pour 45 minutes de visite).

22 % de mécénat

Pour construire, aménager et animer ces trois cités, le BIVB annonce un budget global de 22 millions d’euros. Le financement est réalisé à 22 % par le mécénat (grâce à un fonds de dotation), à 19 % par le BIVB, à 18 % par la région Bourgogne-Franche-Comté, à 16 % par la ville de Beaune, à 13 % par les départements (Côte d’Or, Saône-et-Loire et Yonne) et 12 % communautés d’agglomération et de pays (pays Beaunois, Mâconnais-Beaujolais agglomération, Mâconnais Tournugeois…). La cité de Beaune affiche un budget de 14,5 millions € HT pour 18 mois de travaux (avec une ouverture début 2023 et une inauguration dans l’automne 2022). La cité de Mâcon annonce 4,1 millions € HT de budget pour une ouverture à la fin de l’été 2022 (après 15 mois de travaux). La cité de Chablis nécessite 3 millions € HT pour une ouverture à la fin de l’été 2022 (avec 13 mois de travaux).

Validé en décembre 2016 au sein du BIVB, ce projet œnotouristique est en gestation depuis 2010.

 

* : Ce 12 mars à Beaune, le 29 mars à Mâcon et en septembre prochain à Chablis.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé