LE FIL

Ravageurs

Un piège connecté pour surveiller cryptoblabes à distance de ses vignes

Lundi 14 juin 2021 par Marion Bazireau
Article mis à jour le 15/06/2021 08:02:26

Le panneau solaire du piège doit être orienté vers le Sud pour un bon rechargement des batteries, et les plaques engluées de phéromones doivent être remplacées toutes les 3 semaines.
Le panneau solaire du piège doit être orienté vers le Sud pour un bon rechargement des batteries, et les plaques engluées de phéromones doivent être remplacées toutes les 3 semaines. - crédit photo : Jordi Bloudeau
L'outil CapTrap Vision distingue et compte automatiquement les insectes ravageurs de la vigne, y compris eudémis et cochylis.

Ayant décroché l’argent au dernier SIVAL, le nouveau piège connecté de Cap 2020 commence à s’implanter dans le vignoble.

Chargé de clientèle chez FMC Agro, Jordi Bloudeau vient d’en poser chez certains de ses clients pour détecter l’arrivée du ver de la grappe cryptoblabes gnidiella. « Je n’aurai même pas besoin de me déplacer pour suivre sa progression » se réjouit-il sur Twitter.

En effet, une fois positionné dans un rang de vigne, à hauteur des futures grappes, la petite caméra équipée de LEDs du piège prend chaque jour des photos des captures réalisées par la plaque engluée du piège, sur laquelle est placée une capsule de phéromones, et les renvoie sur un site web consultable à distance.

95 à 99% de reconnaissance des ravageurs

Selon Cap2020 les algorithmes de reconnaissance et de comptage des ravageurs atteignent des taux de réussite de 95 à 99 % en fonction des ravageurs. Le vigneron est alerté de l’arrivée du ravageur sur ses différentes parcelles et peut donc moduler ses traitements.

Si le réseau de communication du vignoble ne permet pas la transmission des photos, il reçoit toujours au minimum le comptage, transmis via une carte SIM 2G multi-opérateurs ou un réseau bas débit dédié aux objets connectés.

CapTrap Vision permet au vigneron de visualiser la localisation GPS des pièges sur une carte, de suivre les graphiques de comptages, d’accéder aux données au format Excel, de paramétrer des alertes pour être averti dès le 1er ravageur piégé. En option, il peut en plus accéder aux données météo à l’emplacement du piège.

Le panneau solaire du piège doit être orienté vers le Sud pour un bon rechargement des batteries, et les plaques engluées de phéromones doivent être remplacées toutes les 3 semaines.

CapTrap Vision est essentiellement proposé en location. Le piège est commercialisé par Cap 2020, OMAG et Racine du Groupe Perret.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé