Accueil / Commerce/Gestion / 69 % des opérateurs oenotouristiques insatisfaits par leur nombre de visiteurs

Occitanie
69 % des opérateurs oenotouristiques insatisfaits par leur nombre de visiteurs

Alors que le tourisme vigneron se développe, les caves et maison du vin ne doivent pas hésiter à professionnaliser leur offre en la rendant payante indique un baromètre inédit du cabinet AOC Tourisme.
Par Alexandre Abellan Le 11 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
69 % des opérateurs oenotouristiques insatisfaits par leur nombre de visiteurs
59 % des vignerons interrogés ne valorisent pas leurs certifications environnementales et labels. - crédit photo : AOC Tourisme
E

n moyenne, une cave occitane accueille 1 400 visiteurs par année, dont 60 % en première visite, d'après le premier baromètre de l'œnotourisme réalisé par le cabinet AOC Tourisme. Ayant sondé 267 professionnels de la région Occitanie en mars et mai derniers*, la consultante junior en œnotourisme Christelle Delmas note que « pour la majorité (69 %) des vignerons ce résultat est insuffisant » et souligne que « la première difficulté mise en évidence par la profession est le manque de visibilité ».

Disparate, le nombre de visiteur moyen va d’une tranche basse de 414 visiteurs par an à une tranche haute de 8 333 visiteurs (dans les deux avec la moitié de nouveaux visiteurs). Relevant un panier de dépenses moyennes de 50 à 80 €, AOC Tourisme note que « 31 % des vignerons interrogés proposent des prestations gratuites », mais que « le panier moyen est plus élevé chez les vignerons qui font payer la prestation. Les prestations payantes attirent de nouveaux visiteurs » avance l’étude.

Gage de qualité

On peut également supposer que l’offre de formules payantes témoigne d’investissements de l’opérateur touristique dans la communication et l’accueil, allant de pair avec l’attraction de visiteurs d’emblée plus investis et enclins aux achats. « Les prestations payantes sont également gage de qualité. Les visiteurs ont de réelles attentes sur la prestation que vous proposez » prévient le cabinet AOC Tourisme.

Le baromètre permet d’avoir une idée des principales activités développées par les caves et maisons du vin. La proposition de visite et dégustation arrive de loin en tête (étant proposée par 84 % des sondés), suivie par une offre de restauration (35 %), la tenue d’apéro-concert (32 %), le déploiement de circuits pédagogiques et de randonnées (29 %) et des expositions culturelles et artistiques (26 %).

Travail exploiratoire

« Cette première édition du baromètre s’inscrit comme un travail exploratoire » indique France Gerbal-Médalle, la fondatrice d’AOC Tourisme, pour qui « ce baromètre est une ressource essentielle pour observer les tendances de l’œnotourisme. Il vise à caractériser les retombées directes et indirectes de l’œnotourisme pour les exploitations et pour le territoire. »

A noter que le cabinet spécialisé recense un millier de prestataires labellisés Vignobles et Découvertes dans la région Occitanie, dont 800 vignerons et caves coopératives.

 

* : Répartis dans les vignobles du Sud-Ouest, du Roussillon, du Languedoc et de la zone gardoise de la Vallée du Rhône, les 267 sondés sont composés à 71 % de vignerons indépendants, 15 % de syndicats viticoles (AOP et IGP) et 10 % de caves coopératives.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente - Alternance/Apprentissage
Seine-Saint-Denis - CDI
Ardèche / Drôme / Isère ... - CDI
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé