Accueil / Gens du vin / Des jeunes vignes vandalisées

Pure malveillance
Des jeunes vignes vandalisées

Un plantier d'un hectare a été vandalisé près de Béziers. Le propriétaire ne s'explique pas ce vandalisme de cette parcelle..
Par Michèle Trévoux Le 08 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Des jeunes vignes vandalisées
- crédit photo : DR
C

’est un plantier qui avait échappé au gel, il n’a pas résisté au vandalisme. Viticulteur à Poilhes, près de Béziers, Baptiste Sarda a eu la désagréable surprise, le 29 mai au matin, de découvrir le triste état dans lequel se trouvait cette jeune vigne de chardonnay, qu’il venait de planter. Alerté par ses voisins, il se rend sur place et ne peut que constater les dégâts.

400 à 500 plants ont été arrachés et coupés en deux morceaux au sécateur. Les fils de palissage ont été cisaillés en de nombreux points sur plusieurs rangées, tout comme les tuyaux d’irrigation. Un acte de pure malveillance que le viticulteur héraultais ne s’explique pas.

C’est incompréhensible

« Je ne vois pas qui aurait pu faire une chose pareille. C’est incompréhensible » confie-t-il, écœuré mais pas abattu. Une plainte a été déposée à la gendarmerie. Baptiste Sarda a dressé un premier inventaire les plants et matériel détruits, en attendant le passage des experts pour l’assurance. « C’est affligeant de voir ça, il y aura un gros boulot pour tout remettre en état » lâche-t-il dépité, mais prêt à retrousser les manches.

Installé depuis 2003 sur 20 ha, Baptiste Sarda est adhérent au groupement coopératif des Vignerons du Pays d’Ensérune

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé