LE FIL

Cinquième sens

Cette agence de communication vous fait « entendre » le vin

Samedi 17 avril 2021 par Marion Bazireau

L'association vin et musique n'avait jamais été étudiée de manière scientifique.
L'association vin et musique n'avait jamais été étudiée de manière scientifique. - crédit photo : Pixabay
ATS Studios, agence leader dans l’attente téléphonique en France, vient de lancer un projet de cave sonore. Elle entend ainsi créer un cinquième sens au vin.

Associer musique et vin. Lui créer un cinquième sens. C’est le projet d’ATS Studios. « Un vin peut se sentir, se goûter mais aussi se toucher et se voir. L’écouter paraît plus incongru et pourtant… l’association musique et vin n’est pas nouvelle » rappelle Alain Coulas, président de l’agence lyonnaise de communication sonore leader dans l’attente téléphonique en France.

« D’autres ont déjà exploité cette relation en proposant par exemple des ambiances sonores lors de dégustations ». Mais ils ne l’ont pas fait en adoptant une approche scientifique, comme ATS Studios.

700 000€ de R&D

L’agence a investi 700 000 € en recherche et développement sur le sujet depuis 2013, en mettant le paquet ces deux dernières années. Elle a créé un algorithme de mise en correspondance entre la couleur d’un vin et les timbres de certains instruments, à partir de la mesure de leurs fréquences.

Cet outil génère une « pâte à son qui va être ensuite modelée par le compositeur au cours de la phase d’écriture. Que ce soit le choix de l’orchestration, le rythme, l’harmonie, la mélodie, le tempo ou les nuances, chaque élément répond aux caractéristiques du vin, traduisant ainsi son cépage, son millésime, son sol, ses arômes, sa puissance ou encore sa longueur, mais aussi l’histoire du domaine et de son vigneron » indique ATS.

En 2021, l’ambition de l’agence est de produire une cinquantaine de cuvées sonores spécifiques et d’en démocratiser la vente.

"Levier de différenciation pour les vignerons"

Pour les vignerons, le « 5ème sens du vin est un outil de communication modulable et un levier de différenciation qui permet une meilleure réceptivité et mémorisation du dégustateur. Avec une musique créée spécifiquement pour une cuvée, il découvre les spécificités d’un vin, fait une expérience sensorielle singulière, appréhende de façon originale et inédite un univers en laissant libre cours à ses souvenirs, émotions, sensations, à son imagination » reprend Alain Coulas.

Pour la filière, de la cuvée prestige au vin moins premium, les usages sont pluriels : la musique peut se faire entendre à la propriété (en dégustation, en dialogue avec le discours de l’œnologue, sur un parcours œnotouristique, au chai…), en boutique (en animation de dégustation, en cave sonore), sur salon via des douches sonores ou animations, en restauration (dégustation apéritive, expérience de dîner sensoriel) ou encore en grandes surfaces (via un QR code).

 

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d'entraîner un dépôt de cookies de la part de l'opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e). Compte-tenu du refus du dépôt de cookies que vous avez exprimé, afin de respecter votre choix, nous avons bloqué la lecture de cette vidéo. Si vous souhaitez continuer et lire la vidéo, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé