Accueil / Commerce/Gestion / Ce vigneron met dans un cylindre artistique son Bag-In-Box

Vallée du Rhône
Ce vigneron met dans un cylindre artistique son Bag-In-Box

Le Château des Coccinelles lance un conditionnement cylindrique basé sur le concept du bag-in box, ici réimaginé comme une oeuvre d'art.
Par Laurie Andrès Le 31 mars 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Ce vigneron met dans un cylindre artistique son Bag-In-Box
P

lus élégant que le Bag-In-Box, voici le nouveau venu du château des Coccinelles, domaine de 80 hectares au sud de la Vallée du Rhône méridionale, propriété de la famille Fabre. Un conditionnement cylindrique doté d’une anse permettant, comme le Bag-In-Box, de disposer de vin en quantité suffisante (ici 3 litres), surtout en période confinée. Outre la forme et son usage, le projet de ce conditionnement en tube est avant tout artistique et a aussi un pari séduire les plus jeunes consommateurs qui se tournent de plus en plus vers le Bag-In-Box (4 0 % des acheteurs ont moins de 35 ans et se tournent davantage vers le format 3 litres selon une étude menée par Smurfit Kappa et l’agence Wine Intelligence en 2020).

En collaboration avec Julien Raynaud, jeune artiste marseillais de 32 ans, porté sur le néo-cubisme, et le soutien de la galerie urbaine d’Uzès, le château des Coccinelles a décliné le traditionnel Bag-in-Box carré en un objet que l’on peut poser fièrement sur la table « L’idée était de présenter un objet élégant et qui ne vienne pas dénaturer le travail de l’artiste, aussi le robinet se trouve à l’arrière du Cox-in-Tube » explique Charlotte Della Rica, chargée d’oenotourisme au domaine.

1 500 exemplaires

« Pour ce qui est du transport aux particuliers, la forme cylindrique du Cox-In-Tube rentre parfaitement dans les cartons pour magnums, pour les professionnels nous les conditionnerons en petite palette en y intégrant des intercalaires, à savoir que la forme cylindrique du Cox-In-Tube est plus solide que la forme cubique du bag-in-box ». Ne disposant pas de brevet pour le moment sur ce conditionnement - une demande va être déposée prochainement à l’INPI - le Cox-In-Tube n’a pas pour vocation à être commercialisé dans des grands volumes mais peut être amené à évoluer. « Aujourd’hui nous commercialisons 1 500 exemplaires de notre Cox-inTube, en chardonnay et en Côtes-du-Rhône Signargues rouge, mais nous envisageons de le décliner sur d’autres cépages et d’autres visuels à l’avenir selon le succès reçu » ajoute Charlotte Della Rica.

Les Cox-In-Tube (3L) seront disponible à la vente dès le 16 avril au sein de réseau des cavistes partenaires et sur le site du domaine. Avec des prix de 38 € pour le chardonnay et 40 € pour le Côtes-du-Rhône Signargues rouge.

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé