LE FIL

Alsace

Opération séduction des vignerons pour attirer de nouveaux clients en 2021

Jeudi 19 novembre 2020 par Alexandre Abellan

Le but affiché du syndicat est « d’accompagner les vignerons indépendants pour que tout puisse se passer un peu normalement » explique Catherine Schmitt.
Le but affiché du syndicat est « d’accompagner les vignerons indépendants pour que tout puisse se passer un peu normalement » explique Catherine Schmitt. - crédit photo : Synvira
Jouant la carte de l’attractivité et la visibilité, le syndicat des caves particulières propose des offres promotionnelles et des actions de communication pour animer les caveaux ces prochains mois.

Pendant le reconfinement, la route des vignerons alsaciens reste ouverte et compte le faire savoir à ses consommateurs locaux. « Nous avons décidé de déployer [une soixantaine] de bâches aux entrées des villages et le long de la route des vins d’Alsace » annonce Francis Backert, le président du Syndicat des Vignerons Indépendants d’Alsace (Synvira), lors d’une visioconférence de presse ce 17 novembre. Ciblant les lieux passants de la route du vin, cette campagne doit soutenir l’affluence dans les lieux de vente directe (qui peuvent commander à prix coûtant une banderole). Ces banderoles ne profiteront d’ailleurs pas qu’aux vignerons indépendants, mais à l’ensemble des caveaux alsaciens ouverts souligne Francis Backert.

Plus ciblée, le lancement ce 20 novembre d’une carte cadeau « offrez plus que du vin, offrez une rencontre avec un vigneron passionné » compte doper les ventes au caveau cette fin d’année et en susciter l’an prochain. Pour un achat de 120 euros minimum de vin chez un vigneron participant à l’opération jusqu’au 31 décembre, un bon d’achat de 20 € valable en 2021 sur ce caveau lui est donné. Pour une remise de 16 % au maximum, « le but est de faire venir un nouveau client en 2021 » annonce Alain Renou, le directeur du Synvira, qui espère profiter de l’effet attractif du conseil d’un proche (92 % des consommateurs indiquent faire confiance aux recommandations de leur entourage).

Sixième bouteille

Actuellement une vingtaine de participants participent à cette opération en cours de lancement. Il n’y a pas de mutualisation ni d’obligation, la participation se fait au frais de chaque adhérent précise Francis Backert, qui souligne que cette remise de 16 % équivaut à l’offre d’une sixième bouteille pour cinq achetés.

Dans l’ensemble, ces opérations à bas coût se posent en « appui commercial pour communiquer clairement sur l’ouverture des caveaux » résume Clémence Wagner, responsable œnotourisme au Synvira, qui met en avant la communication croissante du syndicat sur les réseaux sociaux pour relayer les dispositifs de vente directe. « Le vin est un produit essentiel au quotidien pour garder le moral et soutenir les acteurs locaux fêtes de fin d’année » renchérit Catherine Schmitt, la vice-présidente du Synvira. Pour la vigneronne, « il faut absolument que l’on s’en sorte en cette fin d’année un peu difficile ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé